Ermengarde d'Anjou (morte en 1076)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ermengarde d'Anjou.
Ermengarde d'Anjou
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Hildegarde de Haute-Lorraine de Sundgau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Enfants
Foulques IV d'Anjou
Geoffroy III d'Anjou
Hildegarde de Bourgogne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ermengarde d'Anjou, dite Blanche, morte assassinée le 18 mars 1076 en l'église de Fleurey-sur-Ouche, fut une princesse de la famille des Ingelgeriens et fille de Foulques III Nerra, comte d'Anjou, et d'Hildegarde de Lorraine de Sundgau.

Elle épousa en premières noces Geoffroy II Ferréol, comte du Gâtinais et eut :

  • une fille, mariée vers 1050 à Josselin Ier, seigneur de Courtenay. On attribue le prénom d'Hildegarde à cette fille, mais il est possible que cela résulte d'une confusion avec une demi-sœur homonyme.
  • Geoffroy III le Barbu (1040 † 1096-7), comte de Gâtinais et d'Anjou
  • Foulque IV le Réchin (1043 † 1109), comte d'Anjou

Elle était déjà veuve lorsque sa mère partit en pèlerinage à Jérusalem en 1046 et décéda pendant le voyage. Elle se remaria avec le capétien Robert Ier le Vieux, duc de Bourgogne, et eut :

Son frère Geoffroy II Martel mourut en 1060, et ce furent ses fils Geoffroy et Foulques qui lui succédèrent.

Sources[modifier | modifier le code]