Hugues du Perche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hugues du Perche
Biographie
Famille
Père
Mère
Mélisende de Nogent (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfant

Hugues du Perche est un noble franc du Xe siècle. Il est fils cadet de Fulcois, comte du Perche, probablement de la famille des vicomtes de Châteaudun, et de Mélisende. C'est aussi l'un des premiers ancêtres en lignée masculine des Plantagenêts

Il épousa Béatrice de Mâcon, veuve de Geoffroy Ier, comte du Gâtinais. De ce mariage, il eut :

Dans la charte que son beau-fils Aubry, comte du Gâtinais, et Francon, évêque de Paris signèrent le 26 mai 1028, il est cité comme témoins, avec ses deux fils Geoffroy et Liétaud. C'est cet acte qui a pu établir le second mariage de Béatrice avec Hugues du Perche.

Étant issu d'une famille vassale des comtes de Blois, alors que les comtes du Gâtinais étaient fidèles aux rois de France capétiens, le mariage eut probablement lieu pendant une période de rapprochement entre les deux familles, soit durant l'union du roi Robert II le Pieux et de Berthe de Bourgogne, veuve d'Eudes Ier de Blois, entre 996 et 1003.

Les maisons de Blois et d'Anjou étant des ennemies irréductibles du Xe siècle au XIIe siècle, les Plantagenêts, descendants des comtes d'Anjou, cherchèrent à masquer Hugues de Perche, pourtant leur ancêtre agnatique, pour cacher une origine masculine dans une lignée de vassaux des comtes de Blois. Des généalogistes médiévaux allèrent même jusqu'à inventer un Bouchard, comte de Gâtinais, comme père de Geoffroy Ferréol.

Sources[modifier | modifier le code]

Onomastique et Parenté dans l'Occident médiéval, Oxford, Linacre College, Unit for Prosopographical Research, coll. « Prosopographica et Genealogica / 3 », , 310 p. (ISBN 1-900934-01-9) :

  • Édouard de Saint Phalle, « Les comtes de Gâtinais aux Xe et XIe siècle »
  • Christian Settipani, « Les vicomtes de Châteaudun et leurs alliés »