Ma Huateng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ma Huateng
Pony Ma 2011.jpg
Ma Huateng en 2011.
Fonction
Député
Élections législatives chinoises de 2017-2018
12e Assemblée nationale populaire (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Université de Shenzhen
Shenzhen Middle School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Ma Chenshu (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Huang Huiqing (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Wang Danting (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Ma Manlin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Ma Huateng (chinois simplifié : 马化腾 ; pinyin : Mǎ Huàténg), alias Pony Ma, né le à Dongfang dans la province chinoise du Hainan, est un homme d'affaires chinois, fondateur de l'entreprise Tencent Holdings.

En 2021, Ma Huateng est la 18ème personnalité la plus riche du monde avec une fortune estimée à 68 milliards de dollars[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ma Huateng est diplômé de l'université de Shenzhen. En 1993, il commence à travailler dans la société China Motion Telecom, au sein du département recherche et développement. Puis en 1998, il fonde sa société Tencent. Celle-ci devient, dix ans plus tard, le premier portail de services internet, mobile et télécom en Chine[2].

En 2007, Ma Huateng devient codirecteur, avec Zhang Zhidong, de la société TCH Pi Limited, immatriculée aux îles Vierges[3].

En 2013, il devient membre de l'Assemblée nationale populaire de Chine.

En 2014, avec une fortune de 13,4 milliards de dollars, il est qualifié par Bloomberg Billionaires Index d'homme le plus riche de Chine[2]. Le Consortium international pour le journalisme d'investigation affirme que 20 000 Chinois seraient impliqués dans des compagnies offshore basées dans les paradis fiscaux, en particulier Ma Huateng[3].

En 2018, il est l'homme le plus riche de Chine avec un patrimoine de près de 47 milliards de dollars [4]. En Mai, dans un contexte de censure de l'Internet chinois, 300 acteurs du web se regroupent en une fédération pour soutenir les « valeurs centrales du socialisme » et donc du Parti communiste au pouvoir. Robin Li (patron de Baidu), Jack Ma (patron d'Alibaba) et Pony Ma en sont nommés vice-présidents[5].

Il est le 15ème milliardaire le plus riche du monde en 2021 avec une fortune estimée à 68 milliards de dollars.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Real Time Billionaires », sur Forbes (consulté le )
  2. a et b Ma Huateng, première fortune de Chine grâce au réseau WeChat, La Tribune, 21 janvier 2014.
  3. a et b Marina Walker Guevara, Gerard Ryle, Alexa Olesen, Mar Cabra, Michael Hudson et Christoph Giesen OffshoreLeaks : révélations sur l'argent caché des « princes rouges » chinois Le Monde, 23 janvier 2014.
  4. « Qui est Ma Huateng, l'homme le plus riche de Chine ? », sur Les Echos, (consulté le )
  5. Frédéric Schaeffer, « Cette nuit en Asie : les géants du Web chinois main dans la main pour défendre les valeurs du Parti », lesechos.fr, 11 mai 2018.