Lucien Cerfaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lucien Cerfaux
Biographie
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Lourdes Drapeau de la France France
Nationalité
belge
Formation
Philosophie, théologie et Exégèse
Activité
Théologien, Bibliste, écrivain
Autres informations
Religion

Lucien Cerfaux, né le à Presles (Belgique) et décédé le à Lourdes (France), était un prêtre catholique du diocèse de Tournai, exégète et professeur de théologie biblique à l’université catholique de Louvain. Il est particulièrement connu pour ses recherches et écrits en théologie paulinienne.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Souhaitant devenir prêtre Cerfaux fait ses études au séminaire de Bonne-Espérance du diocèse de Tournai. Il est ensuite envoyé au collège belge de Rome où il obtient un doctorat en théologie à l’université grégorienne (1903-1910) Il poursuit avec une année de spécialisation exégétique et biblique à l’institut biblique pontifical (1910-1911).

Revenu en Belgique Cerfaux enseigne l’Écriture sainte au grand séminaire de Tournai de 1911 à 1930. C’est alors qu'il se lie d’amitié avec le dominicain Antoine Lemonnyer et le jésuite Léonce de Grandmaison. À partir de 1928, il enseigne à temps partiel à l’université de Louvain. Deux ans plus tard Cerfaux est nommé professeur et occupe la chaire d’études néotestamentaires à la faculté de théologie de l‘université de Louvain. Spécialiste de la théologie paulinienne Cerfaux fut membre de la commission théologique préparatoire du concile Vatican II et « peritus » (expert) durant le concile même.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • La théologie de l’Église suivant saint Paul, Paris 1942.
  • Le Christ dans la théologie de saint Paul, Paris, 1954.
  • Le chrétien dans la théologie paulinienne, Paris, Le Cerf, 1962.
  • L’itinéraire spiritual de saint Paul, Paris, Éditions du Cerf, 1968, 210 p.
  • Recueil Lucien Cerfaux: Études d’Exégèse et d’histoire religieuse de Monseigneur Cerfaux réunies à l'occasion de son soixante-dixième anniversaire (3 volumes), dans Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium (vol. VI), Louvain, Peeters Publishers, 1954 (nouvelle édition en 1985).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Neirynck (ed.), « L'Évangile de Luc: Problèmes littéraires et théologiques: Mémorial Lucien Cerfaux », dans la Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium(vol. XXXII), Gembloux, J.Duculot, 1973.
  • Gustave Thils, Joseph Coppens, A.-L. Descamps, « Monseigneur Lucien Cerfaux : in memoriam. Sa personnalité, sa carrière, son œuvre », dans Analecta Lovaniensia et Orientalia (ser. 4, fasc. 47), Gembloux, J. Duculot, 1969.

Voir aussi[modifier | modifier le code]