Louise de Brandebourg-Schwedt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louise de Brandenbourg-Schwedt
Louise of Brandenburg-Schwedt, duchess of Anhalt-Dessau.jpg
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
DessauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Luise von Brandenburg-SchwedtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Luise Henriette Wilhelmine von Brandenburg-SchwedtVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfant
Autres informations
Religion

Louise Henriette Wilhelmine de Brandebourg-Schwedt ( à Różanki à Dessau), était une margravine de Brandebourg par naissance et par mariage princesse, et plus tard duchesse d'Anhalt-Dessau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louise était la fille du margrave Henri-Frédéric de Brandebourg-Schwedt et sa femme Léopoldine-Marie d'Anhalt-Dessau, de la ligne de Brandebourg-Schwedt de la Maison de Hohenzollern. Elle a épousé son cousin Léopold III d'Anhalt-Dessau, le 25 juillet 1767 à Charlottenburg. Par ce mariage, elle était princesse, et plus tard duchesse d'Anhalt-Dessau.

Elle a été considérée comme bien formée et artistiquement doué et a été amis avec des artistes de renom, comme Angelica Kauffmann, qui a peint quelques portraits de Louise. Elle a voyagé en Angleterre en 1775, et, plus tard, en Suisse et en Italie.

Les enfants[modifier | modifier le code]

  1. Une fille (Dessau, 11 Février 1768).
  2. Frédéric d'Anhalt-Dessau (Dessau, 27 décembre 1769 – Dessau, 27 mai 1814).

Références[modifier | modifier le code]

  • Johanna Geyer-Kordesch (ed.): Mourir Englandreise der Fürstin Louise von Anhalt-Dessau im Jahre 1775, Nicolaische Verlagsbuchhandlung, Berlin, 2006, (ISBN 3-89479-341-4)
  • Wilhelm Haefs, Holger Zaunstöck (ed.): Hof – Geschlecht – Kultur. Luise von Anhalt-Dessau (1750-1811) und die Fürstinnen ihrer Zeit = Das achtzehnte Jahrhundert, vol. 28, numéro 2, Wallstein, Göttingen, 2004, (ISBN 3-89244-807-8)
  • Simone Hübner: Luise von Anhalt-Dessau — eine aufgeklärte Fürstin? Versuch einer Lebensbeschreibung thèse, Université Humboldt, Berlin, 1993
  • William et Ulrike Sheldon (eds.): Im Geist der Empfindsamkeit. Freundschaftsbriefe der Mösertochter Jenny von Voigts un die Fürstin Luise von Anhalt-Dessau 1780-1808, Wenner, Osnabrück, 1971

Liens externes[modifier | modifier le code]