Louise de Brandebourg-Schwedt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louise Henriette Wilhelmine de Brandebourg-Schwedt ( à Różanki à Dessau), était une margravine de Brandebourg par naissance et par mariage princesse, et plus tard duchesse d'Anhalt-Dessau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louise était la fille du margrave Henri-Frédéric de Brandebourg-Schwedt et sa femme Léopoldine-Marie d'Anhalt-Dessau, de la ligne de Brandebourg-Schwedt de la Maison de Hohenzollern. Elle a épousé son cousin Léopold III d'Anhalt-Dessau, le 25 juillet 1767 à Charlottenburg. Par ce mariage, elle était princesse, et plus tard duchesse d'Anhalt-Dessau.

Elle a été considérée comme bien formée et artistiquement doué et a été amis avec des artistes de renom, comme Angelica Kauffmann, qui a peint quelques portraits de Louise. Elle a voyagé en Angleterre en 1775, et, plus tard, en Suisse et en Italie.

Les enfants[modifier | modifier le code]

  1. Une fille (Dessau, 11 Février 1768).
  2. Frédéric d'Anhalt-Dessau (Dessau, 27 décembre 1769 – Dessau, 27 mai 1814).

Références[modifier | modifier le code]

  • Johanna Geyer-Kordesch (ed.): Mourir Englandreise der Fürstin Louise von Anhalt-Dessau im Jahre 1775, Nicolaische Verlagsbuchhandlung, Berlin, 2006, (ISBN 3-89479-341-4)
  • Wilhelm Haefs, Holger Zaunstöck (ed.): Hof – Geschlecht – Kultur. Luise von Anhalt-Dessau (1750-1811) und die Fürstinnen ihrer Zeit = Das achtzehnte Jahrhundert, vol. 28, numéro 2, Wallstein, Göttingen, 2004, (ISBN 3-89244-807-8)
  • Simone Hübner: Luise von Anhalt-Dessau — eine aufgeklärte Fürstin? Versuch einer Lebensbeschreibung thèse, Université Humboldt, Berlin, 1993
  • William et Ulrike Sheldon (eds.): Im Geist der Empfindsamkeit. Freundschaftsbriefe der Mösertochter Jenny von Voigts un die Fürstin Luise von Anhalt-Dessau 1780-1808, Wenner, Osnabrück, 1971

Liens externes[modifier | modifier le code]