Louise Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louise Brown
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
OldhamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activité

Louise Brown, de nationalité britannique, est le premier « bébé éprouvette » au monde, c'est-à-dire conçu par fécondation in vitro (FIV). La naissance de Louise a ouvert un nouveau chapitre de la médecine relatif au traitement de l'infertilité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louise Brown est née le par césarienne à l'hôpital d'Oldham, au Royaume-Uni[1],[2],[3]. Elle devient le premier enfant issu d'une fécondation in vitro au monde. Cette naissance est encadré par deux médecins anglais, le docteur Patrick Steptoe, gynécologue et le docteur Robert Edwards, physiologiste à l'université de Cambridge[4].

Dès l'annonce de cette nouvelle, le domicile des époux à Bristol est assiégé par les représentants des groupes de presse désireux d'obtenir des photos de l'enfant et des déclarations de la mère. Le «Daily Mail» obtient l'exclusivité pour la somme astronomique de 325.000 livres (ou 2.650.000 francs). L'Église catholique condamne en théorie l'insémination artificielle en considérant cet acte comme étant isolé tandis que le professeur Jacques Varangot de la maternité de Port-Royal à Paris déclare que « la technique employée est trop difficile pour voir son application généralisée »[5].

Ses parents biologiques Lesley et John ont eu ensuite une seconde fille, Natalie, également conçue par FIV, la 40e au monde[6]. Lesley Brown décède à l'âge de 64 ans[7].

Louise débute sa vie professionnelle dans les postes avant de travailler dans une entreprise de fret à Bristol (sud-ouest de l'Angleterre). Elle se marie en avec un ancien agent de la sécurité, Wesley Mullinder. Elle accouche à Bristol, le , d'un garçon, Cameron, conçu naturellement[6],[8].

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Amandine, premier « bébé éprouvette » de nationalité française.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « En bref : mort de Robert Edwards, le père de la fécondation in vitro », sur santeplus.futura-sciences.com, (consulté le ).
  2. Olivier Postel-Vinay, « Bon anniversaire Louise Brown ! », sur le site de la revue L'Histoire, (consulté le ).
  3. (en) Martin Hutchinson, « I helped deliver Louise », sur le site de la BBC, (consulté le ).
  4. « Il y a 40 ans naissait Louise Brown, le premier bébé-éprouvette au monde », sur LEFIGARO, (consulté le )
  5. « Patricia*, le bébé-éprouvette anglais risque de rester longtemps un cas unique », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (en) dépêche AFP, « World's first IVF baby marks 30th birthday », sur le site de l'AFP, (consulté le ).
  7. AFP, « La mère du 1er bébé éprouvette décède », Le Figaro,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  8. (en) Martin Hutchinson, « Baby son joy for test-tube mother », sur le site de la BBC, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]