Louisbourg (Nouvelle-Écosse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louisbourg.
Louisbourg
Louisbourg (Nouvelle-Écosse)
Bateaux de pêche dans le havre de Louisbourg
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Nouvelle-Écosse Nouvelle-Écosse
Statut municipal Ville d'une municipalité régionale
Démographie
Population 1 265 hab.
Densité 383 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 13″ nord, 59° 58′ 20″ ouest
Superficie 330 ha = 3,3 km2
Divers
Code géographique 12 17030
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Écosse
City locator 14.svg
Louisbourg

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Louisbourg

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
Louisbourg

Louisbourg (ou Luipo'lk en micmac[1]) est une localité située dans la province de Nouvelle-Écosse au Canada, sur la côte est de l’île du Cap-Breton, intégrée depuis 1995 à la municipalité régionale du Cap-Breton[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Louisbourg est une ancienne ville de l’Île Royale. Fondée en 1713, la ville est ensuite choisie par le gouvernement français pour y bâtir une grande forteresse chargée de défendre l'entrée du Canada par le fleuve Saint-Laurent. La place connaît une certaine prospérité, mais elle est perçue comme une grave menace pour la sécurité de la Nouvelle-Angleterre. Prise une première fois en 1745, elle est rendue à la France en 1748, avant d'être définitivement ruinée lors de la guerre de Sept Ans, en 1758. Elle cesse d'exister en tant qu'entité autonome en 1760, pour ensuite renaître huit ans plus tard sous l'appellation anglicisée de Louisburg.

Article détaillé : Histoire de Louisbourg.

Le 6 avril 1966, la Chambre d'assemblée de la Nouvelle-Écosse vote le changement de nom de la ville et rétablit l'orthographe française « Louisbourg ».

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La ville vit principalement du tourisme et de la pêche.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La principale attraction touristique de Louisbourg est la forteresse française, détruite en 1760 et partiellement reconstruite à partir de 1961, lieu historique national exploité par Parcs Canada[3].

Article détaillé : Forteresse de Louisbourg.

Parmi les autres points d'intérêt, il y a le phare de Louisbourg, construit en 1924. C'est le site du premier phare de l'histoire du Canada (et le deuxième d'Amérique du Nord) qui avait été construit au même endroit en 1731 par les Français.

Chaque année, au début du mois d'août, la ville organise depuis 1993 un festival du crabe ("The Crabfest"), alliant gastronomie locale et musique[4], qui attire plus de 5000 visiteurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Université du Cap-Breton - Mi'kmaw Place Names in Cape Breton
  2. L'Encyclopédie canadienne : Cap-Breton (municipalité)
  3. A.J.B. Johnston, L'été de 1744: La vie quotidienne à Louisbourg au XVIIIe siècle, Louisbourg, Parcs Canada, , 123 p. (ISBN 0-660-91001-2)
  4. (en) « Louisbourg Crabfest », sur site officiel du festival du crabe de Louisbourg (consulté le 15 mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]