Louis Pierre de Chastenet de Puységur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre-Louis de Chastenet de Puységur
Image dans Infobox.
Fonction
Secrétaire d'État de la Guerre
-
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
RabastensVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Commandement
Distinction

Louis Pierre de Chastenet, comte de Puységur est un militaire français, né à Rabastens (Tarn) le et décédé à Rabastens, en .

Un membre de la maison de Chastenet de Puységur[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Pierre Hercule de Chastenet et de Jacquette Pages, et le frère aîné de Jean Auguste de Chastenet de Puysegur (1740-1815) évêque de Saint-Omer puis de Carcassonne.

Carrière militaire avant la Révolution[modifier | modifier le code]

Le comte de Puységur fait carrière dans l'armée. Grand-croix de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis () et lieutenant général en 1781, il devient ministre de la Guerre dans le ministère de Jacques Necker, du au . Remplacé par Victor François, duc de Broglie, il reçoit les marques d'estime de l'Assemblée. Resté fidèle à son roi, il commande une petite troupe de gentilshommes et défend les Tuileries contre l'insurrection du 10 août 1792. Il émigre après la mort du roi, auprès duquel il était constamment resté.

Sous le Premier Empire[modifier | modifier le code]

Il revient après la prise de pouvoir de Napoléon Bonaparte et meurt sans enfants dans sa ville natale de Rabastens en .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean B. Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, vol. 6, Arthus-Bertrand, , p. 148

Liens externes[modifier | modifier le code]