Louis Monmerqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monmerqué.

Louis-Jean-Nicolas Monmerqué, né le à Paris où il est mort le , est un magistrat et littérateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

On lui doit des notices, souvent biographiques (Brantôme, 1823 ; Madame de Maintenon, 1828 ; Jean Ier, 1844, in-8°) et surtout des éditions de documents anciens (mémoires et correspondances), entre autres : Collection de mémoires relatifs à l’histoire de France, depuis Henri IV jusqu’à la paix de Paris, avec Petitot (1819-1829, 130 vol. in-8°) ; Lettres de Mme de Sévigné (1818-1819, 10 vol. in-8°), édition reprise et remaniée par Ad. Régnier dans la Collection des grands écrivains (1861-1867, 11 vol. in-8°) ; Lettres choisies de Mme de Sévigné et de ses amis à l'usage de la jeunesse (1828, Paris, J. J. Blaise, 2 t. in-18°) ; Historiettes de Tallemant des Réaux (1831, 6 vol. in-8°) ; Théâtre français du moyen âge, du XIe au XIVe siècle (1839, in-8°), etc.

Ses travaux lui ont valu d’entrer à l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1833.

Il meurt le 27 février 1860 à Paris et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (54e division).

Il est marié deux fois, à des héritières de l'ancienne noblesse.

Source[modifier | modifier le code]