Louis Lémery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lémery.

Louis Lémery, né le 25 janvier 1677 à Paris et mort le 9 juin 1743 à Paris, est un médecin, botaniste et chimiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du médecin et chimiste Nicolas Lémery (1645-1715), il fait des études de médecine et obtient son titre de docteur en 1698. En 1700, il entre à l'Académie des sciences, où il est formé en botanique par Joseph Pitton de Tournefort (1656-1708) et en chimie par son père, avant d'y devenir associé chimiste en 1712, puis pensionnaire chimiste en 1715.

Il publie en 1702 son Traité des aliments, où l'on trouve la différence et le choix qu'on doit faire de chacun d'eux en particulier et en 1704 une Dissertation sur la nourriture des os, où l'on explique la nature et l'usage de la moelle, avec trois lettres sur le livre de génération des vers dans le corps de l'homme. En 1706, il découvre une méthode de préparation de l'Arbre de Mars.

Il obtient la chaire de pharmacie à la Faculté de médecine, puis exerce comme médecin à l'Hôtel-Dieu de Paris de 1710 jusqu'à sa mort. De 1722 à 1743, il est aussi médecin auprès de Louis XV et de la princesse de Conti. Il occupe la chaire de chimie au Jardin du roi de 1731 à 1743.

Publications[1][modifier | modifier le code]

  • Traité des aliments où l’on trouve par ordre et séparément la différence et le choix qu’on doit faire de chacun d’eux en particulier, les bons et les mauvais effets qu’ils peuvent produire, les principes en quoi ils abondent..., Paris : J.-B. Cusson et P. Witte, 1702, in-8°, 544 p. ; 2e éd., Paris : P. Witte, 1705 et 1709, in-12, XIV-XXXVI-562 p. ; 3e éd. (revue, corrigée et augmentée sur la seconde de l’auteur, par M. Jacques-Jean Buhier ; ouvrage accompagné d’une Dissertation sur la nourriture des os, où l’on explique la nature et l’usage de la moëlle...), Paris : Durand, 1755, 2 vol. in-12 ou in-8°
  • ouvrage traduit en anglais en 1745 (A Treatise of all sorts of foods, both animal and vegetable, also of drinkables... written originally in French by the learned M. L. Lemery,... translated by D. Hay,... to which is added an Introduction treating of food in general, 3e éd., Londres : W. Innys, T. Longman et T. Shewell, 1745, in-12, XII-372 p.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florian Reynaud, Les bêtes à cornes (ou l'élevage bovin) dans la littérature agronomique de 1700 à 1850, Caen, thèse de doctorat en histoire, 2009, annexe 2 (13.1. 1702)