Louis Gabriel de La Bourdonnaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Gabriel de La Bourdonnaye
Fonction
Président à mortier
Parlement de Bretagne
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
RennesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Louise Claude Le Gonidec, Same des Aulnays (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Propriétaire de

Louis Gabriel de la Bourdonnaye, comte de Blossac, né le à Rennes et mort le dans cette même ville, est un homme politique et aristocrate français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jacques Renaud de la Bourdonnaye (1660-1724) et de Louise Claude Le Gonidec de Penlan (1668-1723). Il est commissaire des requêtes au Parlement de Bretagne en 1713, dont il devient Président à mortier en 1722, succédant alors à son père dans cette charge ; cet office est vendu 150 000 livres après son décès.

En 1720, à la suite de l'incendie de Rennes, il est déchargé de la capitation et il se rend acquéreur d'une parcelle incendiée. En 1722, il fonde un lit à l'hôpital de la ville de Hédé près de Rennes, pour ses vassaux de Bazouges et Saint-Symphorien. En 1727, il achète à Rennes l'ancien Hôtel de Brie dont les communs ont brûlé lors de l'incendie de 1720, où il fait édifier en 1728 un nouvel hôtel particulier dénommé depuis hôtel de Blossac. Il possède une entrée rythmée par des colonnes de marbre rouge, un escalier d'honneur avec rampe en fer forgé et une statue de la justice.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse à Rennes le Françoise Charlotte Ferret du Tymeur (1692-1758) dont il aura six enfants :

  • Paul Esprit Marie de la Bourdonnaye de Blossac (1716-1800)
  • Françoise Marie Agathe de la Bourdonnaye de Blossac (1719-1741)
  • Marie Gabrielle de la Bourdonnaye de Blossac
  • Louis Jacques de la Bourdonnaye de Blossac (1724-1783)
  • Anne Marie Charles de la Bourdonnaye de Blossac (1726-1758)
  • Jeanne de la Bourdonnaye de Blossac

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]