Louis-Bernard Coclers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis-Bernard Coclers
Louis-Bernard Coclers.png
Naissance
Décès
Nom de naissance
Jean-Baptiste Bernard Coclers
Activité
Maître
Père

Louis-Bernard Coclers, né le à Liège et mort le (à 75 ans) à Liège, est un peintre du XVIIIe siècle, actif à Liège, à Rome, en Hollande et à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis-Bernard Coclers est le fils du peintre Jean-Baptiste Coclers, qui lui donne sa première formation. Il poursuit ensuite sa formation en Italie, à Rome (1759-1762). Rentré à Liège, il part un peu plus tard pour la Hollande, où il pratique surtout le portrait et la peinture de genre. Il réside surtout à Leyde et Amsterdam. En 1817, il revient se fixer à Liège, où il finit ses jours.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait de jeune femme, bois, 29,5 × 23,2 cm, s.d.

Conservation[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Louis-Bernard COCLERS (1741-1817) », sur www.wittert.ulg.ac.be (consulté le 27 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • W. Hora Siccama, Louis Bernard Coclers et son oeuvre, Amsterdam,
  • Théodore Gobert, « La famille des peintres Coclers; renseignements inédits », Bulletin de l'institut archéologique liégeois, Liège, t. XXXVIII,‎ , p. 201-206 (ISSN 0776-1260, lire en ligne)
  • (nl) J.J.M. Timmers, « De Maastricht-Luikse Schildersfamilie Coclers », Publications de la Société historique et archéologique dans le Limbourg à Maastricht, t. LXXVI,‎ , p. 149-154
  • B. Lhoist-Colman, « L.B. Coclers et le Rubens de l'Hospice des Incurables », Leodium, no 56,‎ , p. 56-63
  • P Le Nouene, « Représentation d'une fenderie du XVIIIe siècle par Louis-Bernard Coclers », Art & Fact, Liège, no 4,‎ , p. 73-80

Liens externes[modifier | modifier le code]