Lotfi Zadeh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lutfi.

Lotfi Askar Zadeh (en azéri : Lütfəli Rəhim oğlu Əsgərzadə), né le à Bakou en Azerbaïdjan, fondateur de la logique floue, est un scientifique connu pour ses travaux en informatique et en automatique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de père azeri et de mère russe, il a grandi en Iran et étudié à l'Université de Téhéran avant de rejoindre les États-Unis où il a poursuivi ses études au MIT et à l'Université Columbia.

En 1965, il introduit la théorie des ensembles flous dont les applications industrielles sont nombreuses. Ses idées novatrices débouchent sur différentes méthodes telles que la notion de réseau neuronal.

Lotfi Zadeh est le fondateur[1] de la logique floue, largement utilisée dans les différents domaines de l'informatique.

En logique classique, une proposition est soit vraie (1) soit fausse (0). Zadeh propose d'utiliser plutôt un degré de vérité, nombre pouvant aller de 0 (pour absolument faux) à 1 (pour absolument vrai). En reformulant la logique et la théorie des ensembles sur cette base[2], Zadeh étend le domaine de la logique aux connaissances empiriques.
Exemple : étant donnée une échelle de température de référence, on peut assigner un degré de vérité à la proposition "le bain est chaud", voire à la proposition "le bain est très chaud", et appliquer au mieux une règle "si le bain est très chaud, réduire le chauffage".

En 1978, Zadeh a introduit une logique possibiliste [3].

Lofti Zadeh est actuellement professeur émérite à l'Université de Berkeley.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. DOI:10.1016/S0019-9958(65)90241-X
  2. plus généralement, Goguen a défini quelles conditions devaient satisfaire un ensemble de valeurs de vérité et ses opérateurs pour qu'une telle logique soit possible
  3. D. Dubois and H. Prade. Théorie des possibilités: application à la représentation des connaissances en informatique. Masson, Paris, 1988. [bibtex-entry]

Sur les autres projets Wikimedia :