Logis de Nanclas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logis de Nanclas
Image illustrative de l’article Logis de Nanclas
pigeonnier de Nanclas
Début construction XVIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1985)[1]
Coordonnées 45° 41′ 21″ nord, 0° 11′ 22″ ouest[2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Saintonge
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Jarnac
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Logis de Nanclas
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Logis de Nanclas

Le logis de Nanclas est situé sur la commune de Jarnac en Charente.

Historique[modifier | modifier le code]

La terre de Nanclas a appartenu à la famille Laisné dont le représentant le plus connu a été Isaac Laisné, seigneur de Nanclas, lieutenant général des armées du roi, mort en 1704. Nanclas passe à la famille Sarlandie puis sera la dot d'Anne de Sarlandie qui épouse Pierre Arnaud, procureur au siège présidial d'Angoulême[3].

Le logis de Nanclas, le portail et le pigeonnier ont été inscrits monuments historiques le [1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Devant le logis se dresse une fuie ronde avec trois lucarnes et toit en poivrière de tuiles plates marquant la possession d'un droit de justice.

Le portail à porte cochère et piétonne ouvre sur une cour et un logis à un étage et porte ornée de pilastres qui daterait du XVIe siècle et conserve une bretèche dans l'angle de sa façade[3]. Le cadran solaire est daté de 1714[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « logis de Nanclas », notice no PA00104386, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Coordonnées prises sur Géoportail
  3. a et b Association Promotion Patrimoine, Philippe Floris (dir.) et Pascal Talon (dir.), Châteaux, manoirs et logis : La Charente, Éditions Patrimoines & Médias, , 499 p. (ISBN 978-2-910137-05-2 et 2-910137-05-8, présentation en ligne)
  4. « logis de Nanclas (notice) », notice no IA00042831, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]