Localisation sonore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La localisation sonore désigne la capacité du système auditif à déterminer la position spatiale d'une source sonore au moyen de différents indices physiques. Ces indices peuvent être classés en deux catégories : les indices binauraux (c'est-à-dire issus de l'analyse combinée des sons parvenant aux deux oreilles) et des indices monauraux (c'est-à-dire ceux que l'on peut déterminer avec une seule oreille).

Chez l'être humain, le principal indice utilisé pour la localisation sonore est la comparaison interaurale : la différence de niveau et de délai. L'ingénierie acoustique exploite ce phénomène pour reproduire une impression d'espace sonore, par exemple via la stéréophonie ou les systèmes de enceintes home cinema. Un autre indice est le HRTF, désignant la transformation du son par la tête, le cerveau étant capable d'interprété la provenance d'un son par sa coloration.

Les prédateurs nocturnes, comme les hiboux, ont une capacité de localisation sonore très développée leur permettant de localiser précisément la position d'une proie par le bruit qu'elle produit. Ils possèdent souvent des oreilles dotées d'un pavillon mobile qui améliore les capacités de localisation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]