Loïs le Van

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Loïs Le Van, né en 1984 à Lyon (Rhône), est auteur, compositeur, chanteur, musicien et enseignant de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord formé au Conservatoire de Lyon, Loïs Le Van poursuit sa formation en Californie, où il a étudié avec Roger Letson, avant d'obtenir un Master à Bruxelles sous la houlette de David Linx. Diederik Wissels et Daniel Goyone l'ont, pour leur part, guidé et influencé dans sa réflexion autour de la composition.

Pratiquant un jazz très éclectique, toujours curieux de nouveautés et hyperactif, Loïs Le Van a toujours mené plusieurs groupes et projets de front et multiplie les collaborations : Loïs Le Van Sextet, Brussels Vocal Project, ensemble californien Vocal Flight, Sextet vocal Ego System, Grounded avec Sébastien Necca, Murmures avec Tom Bourgeois, Les Yeux de Berthe avec Sandrine Marchetti, Canopée, Loïs Le Van Quartet, Bravo Big Band, Trio Vind...

Salué par la critique, son dernier album en date est enregistré avec le Trio Vind (2019), avec Paul Jarret à la guitare et Sandrine Marchetti au piano. En parallèle, il travaille sur un projet solo (sortie prévue en 2021, sur des compositions écrites spécialement pour lui par Sylvain Rifflet, Anne Quillier, Bruno Ruder, Alban Darche, etc.), sur un trio avec la harpiste Delphine Latil et le batteur Roland Merlinc, dont le répertoire est composé et arrangé par Daniel Goyone et sur « L’espace Gueurlz » un groupe vocal dont il compose tout le répertoire.

Artiste accompli, Loïs est aussi un pédagogue passionné. Enseignant en chant jazz au Pôle Supérieur de Bourgogne Franche Comté, il est également investi au sein de l'Association Crest Jazz, à Crest dans la Drôme – où il vit – avec laquelle il a créé l'Ecole de la voix, dont il est l'artiste associé et le directeur pédagogique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2007 : au sein de Vocal Flight, lauréat du festival de Jazz vocal de Reno.
  • 2008 : au sein de Vocal Flight, lauréat du Downbeat Award.
  • 2012 : lauréat du concours international Voicingers à Zory, en Pologne (jury : Patricia Barber, Lars Danielsson, Thierry Quenum).
  • 2013 : mentions “Révélation” de Jazz Magazine et “Élu” de Citizenjazz pour l’album The other side[1].
  • 2014 : mention “Révélation française 2014” de Jazz Magazine.
  • 2016 : mention “Révélation vocale” de Jazz News.
  • 2016 : pour l’album So much more : mention “fff” de Télérama[2], mention “Choc” de Jazzmag, mention “Indispensable” de Jazznews, mention “Élu” de Citizen jazz[3], mention “Révélation” de Jazz Magazine.
  • 2016 : au sein d’Ego System, mention “Révélation” de Jazz Magazine pour Tombés du ciel.
  • 2017 : pour l’album Rendez-vous à l’Ovyne : mention **** de Jazz Magazine, mention “Indispensable” de Jazznews, mention “Élu” de Citizen jazz.
  • 2019 : pour l'album Vind : mention **** de Jazz Magazine, mention “Indispensable” et "Disque du Mois" de Jazznews, mention “Élu” de Citizen jazz.

Discographie[modifier | modifier le code]

Comme leader ou co-leader[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Loïs Le Van Sextet The Other Side (Hevhetia) avec Thomas Mayade (trompette), Manu Domergue (Cor), Sandrine Marchetti (piano), Leïla Renault (contrebasse), Roland Merlinc (batterie)
  • 2015 : Les Yeux de Berthe Feuilles et Nuages (E.P.M.) avec Sandrine Marchetti (piano)
  • 2016 : Loïs Le Van Quartet So much more (Hevhetia) avec Sylvain Rifflet (saxophone), Bruno Ruder (piano), Chris Jennings (contrebasse) [4],[5],[6],[7],[8]
  • 2016 : Ego System Tombés du ciel (E.P.M) avec Manu Domergue, Léa Castro, Célia Tranchand, Olivier Houser, Emily Allison (chant)
  • 2017 : Avec le Bravo Big Bang Rendez-vous à l’Ovyne (Cristal records)[9],[10],[11]
  • 2019 : VIND (Cristal Records) avec Paul Jarret (guitare) et Sandrine Marchetti (piano)

Comme sideman[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Canopée Aveugles éblouis (auto-produit)
  • 2018 : Grounded Morning Light (Hevhetia)[12]
  • 2018 : Murmures Murmures avec Tom Bourgeois (Neuklang)[13],[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Citizen Jazz - Les élus », sur Citizenjazz.com,
  2. Michel Contat, So much more, Loïs Van, mis à jour le 16/08/2017. créé le 17/10/2016. (lire en ligne)
  3. « Citizen Jazz - Les élus », sur Citizenjazz.com,
  4. Alex Dutilh, « Loïs Le Van, le jazz à fleur de voix », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Matthieu Jouan, « Loïs Le Van », Citizen Jazz,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Justine Mallard, « Du jazz à Brou : Loïs Le Van, l’insatiable explorateur », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Louis-Julien Nicolaou, « 10 albums de jazz français à écouter au plus vite », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Dominique Giard, « Quatre garçons dont Le Van », Culture Jazz,‎ (lire en ligne)
  9. Alex Dutilh, « L'actualité du jazz : Loïs Le Van, rendez-vous en big band », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Eric Delhaye, « Loïs Le Van, une voix jazz qui détonne », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Jazz Radio, « Loïs Le Van - Une voix qui fait jazzer », sur www.jazzradio.fr, (consulté le )
  12. « GROUNDED Sébastien Necca « MORNING LIGHT » (Hevhetia) », elektrik bamboo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Jean-Jacques Birgé, « Des disques agréables », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Nicole Videmann, « Tom Bourgeois annonce la sortie de "Murmures" - Latins de Jazz », Latins de Jazz,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]