Daniel Goyone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Goyone
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Daniel Goyone est un pianiste et compositeur de jazz français, né à Grasse en 1953.

Il commence sa carrière comme pianiste de jazz (concerts et enregistrements aux côtes de André Ceccarelli, Bunny Brunel, Chick Corea). Puis il élargit sa pratique à d’autres courants musicaux: musique cubaine, musique brésilienne, musique africaine et musique indienne au travers d'une longue collaboration avec le percussionniste indien Trilok Gurtu).

Depuis le début des années 80, son travail se centre autour de son activité de compositeur. Celle-ci, tout en s’appuyant en partie sur le langage du Jazz, lui donne des prolongements bien au-delà de la pratique habituelle: - utilisation, dans la composition musicale et dans l'improvisation musicale, d’un langage rythmique personnel, et de mètres inhabituels; - approfondissement de l’étude du rapport entre modes et harmonies, dans une conception synthétique qui englobe tonalité, modalité et chromatisme.

La maturation de ce travail sur la composition lui permet d’écrire pour des formations diverses (big band, petites formations, musique de chambre, musique pour piano), dans des contextes variés (jazz, classique, chanson, musique de cirque, musique de film, indicatif d'émissions radio-télé, musique pour enfants), voire de se confronter à des univers radicalement différents avec, notamment, l'écriture de compositions sur des enregistrements de musique traditionnelle, ou sur des enregistrements de chants d’oiseaux (vocalisation des oiseaux).

Discographie[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Et aussi: -France Musique: "Couleurs du Monde", 2004; -Orchestre des Concerts Lamoureux: sur des textes de Jacques Prévert pour quintette à cordes, flûte, clarinette, hautbois et récitant, 2004; -Tam-Tam L'Europe: "A la recherche du Tam-tam perdu" pour 10 batteries, 1991; -Orchestre national de jazz: "The Slinker", 1986; -Jazzogène Orchestra: "Black, White and Ochre" pour big band de jazz, 1990

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le site de Daniel Goyone