Lluís Bonet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lluís Bonet i Garí
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Enfants
Narcís Bonet
Jordi Bonet i Armengol (d)
Lluís Bonet i Armengol (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Distinction

Lluís Bonet, de son nom complet Lluís Bonet i Gari, est un architecte catalan né à Argentona en 1893 et mort à Barcelone le . Il fut un des disciples d'Antoni Gaudí qui continua (avec Domènec Sugrañes i Gras, Isidre Puig i Boada, Francesc de Paula Cardoner i Blanch et Francesc de Paula Quintana i Vidal) le travail de construction de la Sagrada Familia.

Il est également le père du compositeur Narcis Bonet i Armengol, de l'architecte Jordi Bonet i Armengol, du prêtre Lluís Bonet i Armengol et l'oncle du céramiste et sculpteur Jordi Bonet i Godó.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son intérêt pour l'architecture provient de Josep Puig i Cadafalch, qui en 1898 restaure la casa Garí, sa maison natale d'Argentona, où son grand-père avait construit un théâtre pour présenter, entre autres, son propre travail. Lluís Bonet obtient son diplôme en architecture en 1918 et travaille aux côtés de Joseph Puig. À cette période il rencontre le déjà célèbre Antoni Gaudí et se rend souvent à la Sagrada Familia pour apprendre son architecture et son mode de vie[1].

En tant que disciple de Gaudi, il reprend son style dans ses propres projets, notamment dans la chapelle Saint-Michel de la Croix édifiée à Argentona en 1929. Il perpétue ce style jusqu'à l'éclatement de la guerre civile espagnole en 1936.

Quand, au début de la guerre civile des fanatiques incendient le presbytère de la Sagrada Familia, et avec lui les maquettes en plâtre dessinées par Gaudí, Lluís Bonet tente de tout sauver, au péril de sa vie. Il restaurera ces maquettes en 1938[1].

Après la guerre, il décide de reprendre les travaux de la Sagrada Familia. Il succède ainsi aux architectes Domènec Sugrañes i Gras, Isidre Puig i Boada, Francesc de Paula Cardoner i Blanch et Francesc de Paula Quintana i Vidal, quand il est nommé architecte en chef de la Sagrada Familia en 1971. Il occupe ce poste jusuq'en 1980[1].

Influences et héritage[modifier | modifier le code]

Bonet est l'un des représentants de l'école monumentaliste, ce qui transparaît dans ses œuvres comme l' Institut Nacional de Previsió i Banc Vitalici et le Passeig de Gràcia amb Gran Via (1949) édifiés à Barcelone.

Lluís Maria Pascual Roca est un de ses disciples .

C'est aussi un défenseur de la culture catalane après la guerre. Il accueille notamment chez lui les réunions de l'Institut d'études catalanes de 1941 à 1959 et de la société des Amis de la poésie. En 1982, il reçoit la Croix de Saint-Georges[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (es) « Una familia consagrada a Gaudí », sur La Vanguardia,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]