Narcís Bonet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Narcís Bonet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Fratrie
Jordi Bonet i Armengol (d)
Lluís Bonet i Armengol (d)
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Maîtres
Site web
Distinction

Narcís Bonet i Armengol est un compositeur catalan né à Barcelone le et décédé à Paris le )[1]. Il est le fils de l'architecte Lluís Bonet i Gari et le frère de l'architecte Jordi Bonet i Armengol et de l'abbé Lluís Bonet i Armengol (ca), recteur de la Sagrada Familia jusqu'en 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Narcís Bonet étudie au Conservatoire municipal de musique de Barcelone avec Joan Massià Prats, Maria Carbonell Mumbrú et Eduard Toldrà, qui le présente au Palais de la musique catalane en 1947. Il y donnera son premier récital. Plus tard il travaille avec Joaquim Zamacois, Emilio Pujol et Lluís Maria Millet, et en 1949 il s'établit à Paris pour étudier avec Nadia Boulanger. En 1955, il est président des Joventuts Musicals de Barcelona, en 1962 de la Fédération Internationale des Jeunesses Musicales et représentant au Conseil de Musique de l'UNESCO.

En 1979, Narcís Bonet succède à Nadia Boulanger à la direction du Conservatoire américain de Fontainebleau et, depuis 1971, il est professeur au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et directeur adjoint de l'École normale de musique de Paris.

Il a reçu divers prix de composition (Fondation Copley de Chicago, Fundació March, "Prince Rainier III de Monaco") et a reçu de nombreuses commandes (Festival de América-España, RTVE, Dotació d'Art Castellblanch, Ensemble Moderne de Paris, Festivals de Séville et de Grenade).

Narcís Bonet est actuellement membre du Conseil musical de la Fondation Prince Pierre de Monaco et Commandeur dans l'Ordre du Mérite Culturel de la Principauté de Monaco, où il a mis en valeur la culture catalane. En 1998, il reçoit la Creu de Sant Jordi.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres musicales[modifier | modifier le code]

  • La Vaca Cega, poème symphonique d'après Joan Maragall (1948)
  • Missa in Epiphania Domini, pour chœur et orchestre (1957)
  • Concert per a violoncel (1959)
  • Homenatge a Gaudí, instrumental (1966)
  • La tramuntana, instrumental (1993)
  • Set cançons populars catalanes (1997)
  • Vistes al Mar (1948) chansons d'après des poèmes de Joan Maragall
  • Tres Melodies sobre poesies de Rainer Maria Rilke, (1991)
  • He mirat aquesta terra (1994), d'après des poèmes de Salvador Espriu
  • La pell de brau (1967) d'après des poèmes de Salvador Espriu
  • Le cimetière marin (1995) d'après le texte de Paul Valéry
  • Pim-Pim-Carabim (1964)
  • L'Anunciació (1971)
  • Les troyennes (1978)

Études[modifier | modifier le code]

  • Tractat de Solfeig (1984)
  • Mompou (1993)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Fallece en París el compositor catalán Narcís Bonet a los 85 años », sur La Vanguardia, (consulté le 14 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]