Livre Roisin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Livre Roisin est un coutumier lillois de la 2e moitié du XIIIe siècle nommé d'après son auteur, Jean Roisin, qui fut clerc de ville à Lille. À partir de 1297, un cartulaire a été ajouté et maintenu à jour plus ou moins régulièrement jusqu'au début du XIVe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Manuscrits[modifier | modifier le code]

Stemma codicum des manuscrits du Livre Roisin[1].

Il existe aujourd'hui 10 copies complètes ou partielles du Livre Roisin. Deux copies extrapolée (ο) et attestée (α) sont perdues.

Id. Cote Date
ο Original (perdu) 1267
α Manuscrit de Jean Roisin (perdu) 1297
A1 Arch. mun. Lille, ms 15 910 1349-1544
A2 Bibl. mun. Lille, ms. God. 49 1592
A3 Bibl. mun. Lille, ms. 608 1617
A4 Arch. mun. Lille, ms. 15 911 1618
B1 Bibl. mun. Lille, ms. 719 (anc. 213) XIVe-XVe siècles
C1 Bibl. mun. Lille, ms. 328 (anc. 214) XVe siècle
C2 Bibl. chambre des députés, ms. 1001 XVe siècle
D Arch. mun. Lille, 14 452 XVe siècle
D1 Arch. dépt. du Nord, ms. 328 XVe siècle
E Ms. Mahieu 4e quart du XIVe siècle

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Simon Boisier-Michaud, Étude du « Livre Roisin » : Recueil médiéval et moderne de la loi de Lille, Mémoire, Université de Montréal, Montréal, 2011. Texte intégral
  • Élie-Benjamin-Joseph Brun-Lavainne, Roisin. Franchises, lois et coutumes de la ville de Lille. Ancien manuscrit à l’usage du siège échevinal de cette ville contenant un grand nombre de chartes et de titres historiques concernant la Flandre, Lille – Paris, Colomb de Ratines – Vanackere, 1842. Texte intégral
  • Paul Collinet, « Les dates de rédaction du Livre Roisin et du coutumier de l'échevinage de Lille qu'il renferme », dans Mélanges d'histoire offerts à Henri Pirenne par ses anciens élèves et ses amis à l'occasion de sa quarantième année d'enseignement à l'Université de Gand (1886-1926), t. 1, Bruxelles, Vromant & Co, 1926, p. 63-66.
  • Jean Houdoy, Chapitres de l'histoire de Lille. Le Livre Roisin. Le privilège de non-confiscation. Les comptes de Lille, Lille, Imprimerie L. Danel, 1872. Texte intégral

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Simon Boisier-Michaud, Étude du Livre Roisin. Recueil médiéval et moderne de la loi de Lille, Montréal, Université de Montréal, , 115 p. (lire en ligne), p. XV