Liste des maires du Bourget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liste des maires de la commune du Bourget, en Seine-Saint-Denis.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs de Le Bourget[1]
Période Identité Étiquette Qualité
1787 1788 Robert Gouffe    
1788 1789 Robert Chauveau    
1789 1791 Jean Charlemargne    
1791 1793 Pierre Godart    
1793 1795 Robert Gouffre    
1795 1795 Pierre Godart    
1795 1802 Jean Charlemargne    
1802 1808 Gabriel Rousselet    
1808 1816 Denis Mitton    
1816 1828 Pierre Musnier    
1828 1843 Claude Bourg    
1843 1862 Jules Laforest    
1862 1871 Michel Le Crosnier    
1871 1876 Pierre Delaplace    
1876 1880 Emile Buottourenville    
1880 1888 Charles Paris    
1888 1893 Pierre Ancel    
1893 1895 Joseph Groulard    
1895 1904 Jules Delaunay    
1904 1908 Eugène Martin    
1908 1925 Victor Cavillon    
1925 1944 Antonin Poggioli SFIO puis Pétainiste Conseiller général de la Seine
Président de la délégation spéciale de Dugny[2] (1940→ 1942)
fusillé par la Résistance en 1944[3]
1944 1945 Maurice Drouard    
1945 1959 Gustave Mary    
1959 1965 Charles Corre    
1965 1977 Maurice Houyoux    
1977 1993 André Cadot    
1993 1995[4] Albert Le Bris[5] DVD[6] Cadre technique à UTA
1995 décembre 2001[7] Frédéric Gailland UDF Cadre à Orly
Démissionnaire
2001[8] octobre 2017[9] Vincent Capo-Canellas NC puis
UDF
puis UDI-FED
Directeur de cabinet d'élus locaux
Sénateur de la Seine-Saint-Denis (2011 → )
Conseiller général du Bourget (2003 → 2011)
Président de la CA de l'aéroport du Bourget (2006 → 2014)
Démissionnaire suite à sa réélection comme sénateur

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des maires de Le Bourget sur www.francegenweb.org
  2. « Les maires depuis 1789 », Découvrir Dugny, sur http://www.ville-dugny.fr (consulté le 13 octobre 2017).
  3. « Draveil », Les Faucons rouges 1932-1950, sur https://www.fauconsrouges.org (consulté le 13 octobre 2017).
  4. « L'éclatement électoral en Ile-de-France - Pour le second tour, les triangulaires dominent. Le point à Paris et en petite couronne », Libération,‎ (lire en ligne) « Dans trois communes de droite, les sortants devraient être battus par leurs anciens adjoints: Jean Valenet (RPR) à Gagny, Albert Le Bris (DVD) au Bourget, Roger Grosmaire (DVD) à Vaujours ».
  5. « Disparition d'Albert Le Bris », Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne).
  6. « Le Bourget: UDF et RPR veulent réconcilier le maire et ses adjoints », Libération,‎ (lire en ligne).
  7. Charles de Saint Sauveur, « Frédéric Gailland rend son écharpe de maire », Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne) « A seulement 43 ans, l'édile met donc un terme à une brève carrière politique. En 1993, ce « jeune loup » de l'UDF s'était même hissé au second tour des élections législatives, faisant un peu moins bien en 1997. A la tête du Bourget par contre, il n'avait connu que des succès : en 1995, il avait profité des divisions à droite pour s'imposer, puis en mars dernier, il avait été confortablement élu au premier tour ».
  8. Alain Martin, « Le nouveau maire élu ce soir », Le Parisien, édition de la Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne) « Largement adoubé la semaine dernière par les membres de la majorité municipale, Vincent Capo-Canellas devrait succéder ce soir à Frédéric Gailland, maire démissionnaire du Bourget. Agé de 35 ans, celui qui était depuis mars dernier le premier adjoint au maire n'est pas un néophyte en politique. Membre de l'UDF comme son prédécesseur, il a débuté sa carrière en tant que directeur de cabinet du maire de Bagnols-sur-Céze (Gard) avant de rejoindre, au même poste, Frédéric Gailland en 1995. L'année d'après, il devient chef de cabinet de Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Culture, puis son principal collaborateur à l'Assemblée nationale. Après les législatives de 1997, il reviendra au Bourget pour prendre la direction générale des services de la ville jusqu'aux dernières élections municipales. En mars dernier, Vincent Capo-Canellas sort enfin de l'ombre en se présentant sur la liste conduite par Frédéric Gailland ».
  9. Florian Niget, « Le Bourget : le maire a choisi son successeur : Non-cumul des mandats oblige, le sénateur Vincent Capo-Canellas (UDI) doit céder son fauteuil de maire. Pour lui succéder, la majorité a désigné ce mercredi soir Yannick Hoppe, conseiller municipal, au détriment du premier adjoint », Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne) « La majorité municipale a tranché. Ce mercredi soir aux alentours de 21heures, après un débat et un vote à bulletin secret, Yannick Hoppe a été désigné pour succéder à Vincent Capo-Canellas (UDI) dans le fauteuil de maire du Bourget. Agé de 33 ans, il était jusque-là conseiller municipal délégué aux relations publiques, à la médiation, au commerce et aux quartiers. Il a obtenu 20 voix contre 4 à son adversaire (2 abstentions), le premier adjoint Albert Conty ».