Liste de logiciels espions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liste suivante (non exhaustive) de logiciels espions est classée en fonction de leurs effets.

Génération de fenêtres intruses[modifier | modifier le code]

(Formellement cités comme étant des infections)

Génération de fenêtres intruses, en endommageant ou en ralentissant les ordinateurs :

  • Bonzi Buddy
  • Cydoor
  • Gator, développé par Claria Corporation (publicité, fenêtres intruses, violation de la vie privée, risques importants de compromission, pare-feu partiellement désactivés, quelques problèmes de stabilité du système. Gator a la réputation d'être difficile à supprimer une fois installé.)
  • New.net (risques de compromission, problèmes de stabilité du système, blocage de la connexion)
  • ShopAtHomeSelect
  • Spyware secure, qui se fait passer pour un antispyware, très difficile à enlever avec un simple antispyware (installe un rootkit)

Détournement de navigateur (hijackers)[modifier | modifier le code]

Détournement de bureau (desktop hijackers)[modifier | modifier le code]

Ils s'installent généralement à l'insu de l'utilisateur :

  • Adayairespy
  • AdwarePunisher
  • AdwareSheriff
  • AlphaCleaner
  • AVGold
  • BargainBuddy
  • BraveSentry
  • MalwareWipe
  • PestTrap
  • PSGuard
  • Quicknavigate.com
  • Security iGuard
  • Smitfraud
  • SpyAxe
  • SpyGuard
  • SpyHeal
  • SpySheriff
  • Spyware Soft Stop
  • Spyware Vanisher
  • SpywareQuake
  • SpywareSheriff
  • Startsearches.net
  • UpdateSearches.com
  • Virtual Maid
  • Win32.puper
  • WinHound

Fraude[modifier | modifier le code]

Vol d'informations[modifier | modifier le code]

  • Back Orifice (plutôt un cheval de Troie), c'est un logiciel code source ouvert qui milite contre le secret et — à la différence de la plupart des logiciels espions — il n'a pas d'objectif commercial. Il a aussi une utilisation légitime comme outil d'administration à distance, pour les administrateurs réseau.
  • Dreamscape Keylogger
  • Ghost Keylogger
  • I-Spy
  • Keylogger Pro
  • Megapanzer
  • Mpsy (logiciel de contrôle parental qui peut être utilisé par des personnes malintentionnées).
  • NetSpy
  • Perfect Keylogger
  • Realspy
  • Regin (logiciel malveillant)
  • Revealer Keylogger
  • Sim Keylogger
  • Simred Keylogger
  • VX2

Usurpation de fonctionnalité (rogues)[modifier | modifier le code]

Ces logiciels se font passer pour des anti-espiogiciels mais sont pourtant de véritables logiciels espions :

  • Ad-Eliminator
  • Ad-Purge Adware & Spyware Remover
  • BPS Spyware & Adware Remover
  • SafeError
  • Spyware Detector
  • System Doctor
  • Spyware Nuker
  • Spyware Remover
  • SpyKiller
  • SpyDoctor
  • Spytic
  • Spybubble
  • Winfixer 2005
  • System Tool
  • SpyHunter
  • Logiciel Espion Portable
  • Tmp1
  • tmp1.exe
  • obusF464.tmp
  • obus6645.tmp
  • obus66C2.tmp
  • obus65C7.tmp
  • MpCmdRun.log
  • GoogleToolbarInstaller1.log

Divers[modifier | modifier le code]

  • Internet Optimizer (Publicité, faux messages d'alerte, violation de la vie privée possible, risques de compromission)
  • MarketScore (Se présente comme un accélérateur de la vitesse de connexion Internet, de sérieuses violations de la vie privée, diminution de la vitesse de connexion Internet sur quelques systèmes)
  • CnsMin (développé en Chine; violation de la vie privée. Préinstallé sur de nombreux PC japonais sous le nom de JWord !)
  • KSpyware (espiogiciel publié sous licence GPL par Nzeka Gilbert alias khaalel. Il a été programmé en Perl. Fonctions de base : publicité, fenêtres intruses, vol d'adresses courriels, modification de la page d'accueil de IE...)
  • Alexa (Windows 2000 et XP), bien que le fait que ce soit un logiciel espion reste sujet à controverse.
  • VirusRemover2008
  • Copy9 (Logiciel espion reconnu pour son installation sur les téléphones portables).
  • tmp1 (détournement globale de l'utilisation de l'ordinateur) (mémoire affectée, erreur de navigation, prise en main de la machine, ralentissement d’exécution des applications, bugs, blocage de la souris mémorisation de données personnelles et renvoi de celles-ci au serveur pirates) file conducteur Firefoxe et Mozilla
  • Obus (Même principe que tmp1 plus installation intempestive d'applications non souhaitées.)