mSpy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
MSpy
Description de l'image Logo mSpy.png.

Informations
Système d'exploitation Microsoft Windows, macOS, iOS et AndroidVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Surveillance
Contrôle parental
SharewareVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence propriétaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.mspy.comVoir et modifier les données sur Wikidata

mSpy est une marque de logiciel de surveillance et contrôle parental pour ordinateurs et appareils mobiles qui fonctionne sous Apple iOS, Android, Microsoft Windows, et macOS. mSpy surveille et enregistre les activités de l’utilisateur sur l'appareil client. Ce logiciel est commercialisé auprès des parents qui souhaitent surveiller l'utilisation des smartphones, tablettes et ordinateurs de leurs enfants.[1],[2] Les parents peuvent suivre un grand nombre d'activités ayant lieu sur les appareils de leurs enfants. Ils peuvent notamment connaître leur position géographique et accéder à différentes données comme l'historique du navigateur, ou les vidéos, images, e-mails et SMS échangés.[3]

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancé en 2010, mSpy était à l'origine un outil de surveillance mobile développé par une société technologique basée à Londres.

En 2012, l'application permettait de surveiller non seulement les smartphones, mais également les ordinateurs fonctionnant sous les systèmes d'exploitation Windows et Mac.

En 2013, mSpy fut récompensé par TopTenReviews comme étant le meilleur logiciel de surveillance pour téléphones portables.

Jusqu'en 2014, mSpy a enregistré une croissance de presque 400 % avec plus d'un million d'utilisateurs.[4]

En 2015, des améliorations apportées à mSpy ont permis d'assurer une plus grande autonomie des appareils cibles. L'application mSpy compte désormais environ 1,5 million de clients répartis dans 207 pays. Les marchés où mSpy est le mieux implanté sont les États-Unis, l'Allemagne, la France, le Brésil et le Royaume-Uni.[5]

En 2016, mLite, une version plus légère de mSpy, est lancée sur le marché et est disponible sur Google Play.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

mSpy fonctionne sur les plates-formes suivantes : Android, iPhone. Désormais, mSpy est spécialisée pour les smartphones. Le logiciel ne permet donc plus de surveiller un ordinateur (Windows ou Mac).

mSpy permet:

  • un accès (en lecture) au carnet d'adresses, aux favoris du navigateur, à l'historique du navigateur, au calendrier, à l'historique des appels, aux e-mails (y compris l'application Gmail), à Facebook messenger, à la navigation privée sous Firefox, à Google Hangouts, à la navigation privée sous Google Chrome, à Instagram, LINE, aux MMS, aux photos, à Skype, aux SMS, à Telegram, Tinder, Viber, aux vidéos, à WeChat, WhatsApp, KIK, Hangouts ;
  • un contrôle à distance de l’appareil : restriction des appels et SMS, effacement et blocage des données, restriction/blocage de sites web, blocage d’applications (comme par exemple Pokemon GO) ;
  • un accès aux e-mails, aux applications installées, aux frappes du clavier;
  • le géofencing par GPS et le suivi GPS;
  • la notification de désinstallation et l'alerte de suivi par mot clé.

Récompenses récentes[modifier | modifier le code]

  • Sceau d'approbation Winner décerné par PTPA (2015, États-Unis)[6]
  • Sceau de certification Kidsafe (en) (2016, États-Unis)[7],[8]

Voir également[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rossman, Jim, « There are ways of keeping tabs on your kids’ phone activity », Dallasnews.com, (consulté le 31 janvier 2017).
  2. Shaw, Keith, « How far are you willing to go to spy on your employees' smartphones? », Networkworld.com., (consulté le 24 mai 2014).
  3. (en-US) TEGNA, « Apps designed to limit and monitor your childs online activity » (consulté le 29 septembre 2016).
  4. Ong, Josh, « mSpy: A terrifying app for spying on another smartphone or tablet user." », Thenextweb.com, (consulté le 24 mai 2014).
  5. « mSpy Monitoring Application Sums Up 2015 » (consulté le 29 septembre 2016).
  6. « mSpy Got PTPA Winner's Seal of Approval | Cell Phone Spy Software Reviews », sur www.top10spysoftware.com (consulté le 29 septembre 2016).
  7. « mSpy Parental Monitoring Tool is certified by the kidSAFE Seal Program », sur www.kidsafeseal.com (consulté le 29 septembre 2016).
  8. « mSpy Received KidSAFE Listed Seal », PRWEB, (consulté le 6 novembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]