Liste d'œuvres poétiques sur la Shoah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Paroles de déportés, préface de Jorge Semprún, FNDIRP - Éditions de l'Atelier, 2001.
  • Anthologie des poèmes de Buchenwald, Association française Buchenwald-Dora et Kommandos, Éditions Tirésias, 1995
  • Empreintes - Poèmes et dessins des prisons et des camps de concentration nazis, FNDIRP, 1990
  • La Poésie concentrationnaire : visage de l'homme dans les camps hitlériens, 1940-1945, Seghers, 1975.
  • Anthologie de la poésie européenne concentrationnaire, Presses universitaires de Reims / FNDIRP, 1995

A[modifier | modifier le code]

  • Israel Aszendorf, Ṿey un Lander : lider, Douleur sans foyer, Paris, Bikher fun Yidishn pen Club, 1950.

C[modifier | modifier le code]

  • Jean Cayrol, Poèmes de la nuit et du brouillard ; suivis de Larmes publiques, Seuil, 1995
  • Paul Celan:
    • Pavot et mémoire, 1952, trad. Valérie Briet, Christian Bourgois, 1987.
    • Strette & autres poèmes, trad. Jean Daive, Mercure de France, 1990
    • La Rose de personne : Edition bilingue français-allemand, Points Poésie, 2007

F[modifier | modifier le code]

  • Itzik Fefer, Di Shotns fun Varshever Geto, New-York: Yiddisher ultur Farband, 1945
  • Kalmen Fridman, Lukhot, Jerusalem, 1964; Poèmes concernant la shoah par un auteur qui a vécu toutes ses horreurs. Souvenirs de Varsovie

G[modifier | modifier le code]

  • Jacob Glatstein:
    • Seulement une voix, Buchet-Chastel, 2007
    • I Keep Recalling: The Holocaust Poems of Jacob Glatstein. KTAV Publishing House, 1993.

H[modifier | modifier le code]

  • Halkin Shmuel, Lider fun tfise un lager, Tel-Aviv : Farlag “Yiśroel-bukh”, Hilfsfond far Yidish-shafung, 1988.
  • Binem Heller:
    • Durkh shotn un shayn. Lodz, Yidish-bukh, 1948.
    • In Varshever geto iz hoydesh Nisn, Tel-Aviv : Y.L. Perets, 1973.
  • Abraham Joshua Heschel, Ineffable Name of God: Man Poems in Yiddish and English, Continuum Publishing Group, 2007

K[modifier | modifier le code]

  • Ytshak Katzenelson, Le chant du peuple juif assassiné, Dos lid funem oysgehargetn yidishn folk, traduit du yiddish par Batia Baum. Présenté par Rachel Ertel ; édition française Zulma 2007, (ISBN 2-8430-4408-1)
  • Kehos Kliger, Di velt farbet mikh shtarbn : Lider un balades (1943-1948), (Le Monde m'invite à mourir), Buenos-Aires : S.éd., 1950
  • Meyshe Knapheys, Levone-Krikher (Les Marcheurs sous la lune), Paris : Pen-Club, 1951. Poèmes autobiographiques. L'enfance, la vie à Varsovie, la révolte du ghetto de Varsovie

M[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

  • Chava Rosenfarb
    • Di balade fun nekhtikn velt, Londres, 1947. Poèmes écrits dans le ghetto de Lodz (1940-44), dans le camp d'extermination de Losel (Hambourg) et, après la libération, à Bruxelles.
    • Dos lid fun dem yidishn kelner Avram, Londres, Moyshe Over, 1948. Ce poème retrace la vie d'un garçon de restaurant et de sa famille, depuis l'enfance jusqu'à l'extermination par les Allemands en 1943.

S[modifier | modifier le code]

  • Nelly Sachs:
    • Eli. Lettres. Énigmes en feu, traduit par Martine Broda, Hans Hartje, Claude Mouchard, Belin, 1989
  • Moses Schulstein:
    • Baym pinkes fun Lublin : dramatisher hizoyen in a kupe ash, Paris, M. Shulshteyn, 1966.
    • A boym tsvishn hurves : lider un poèmes, Oyfsnay, 1947.
  • Avrom Sutzkever:
    • Di festung : lider un poèmes : geshribn in vilner Geto un in vald 1941-1944, New York : Ikuf, 1945
    • Lider fun geto, New York : Ykuf, 1946 (poèmes)
    • Di ershte nakht in geto, Tel-Aviv : Ed. Di goldene keyt, 1979 (poèmes)
    • Où gîtent les étoiles, Dortn vu es nekhtikn di shtern, Seuil, 1989
  • Wladyslaw Szlengel, Co czytalem umarlym: Wiersze getta Warszawskiego, Warsaw PiW, 1979.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rachel Ertel, Dans la langue de personne, Poésie yiddish de l'anéantissement, Seuil, coll. « Bibliothèque du XXe siècle », 1993

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]