Ligue majeure de baseball 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue majeure de baseball 1951

Description de l'image  Roy Campanella cropped NYWTS.jpg.
Généralités
Organisateur(s) Ligue majeure de baseball
Ligue américaine
Ligue nationale
Date 16 avril / 10 octobre
Affluence (saison régulière)
   341 977 (série mondiale)
Palmarès
Vainqueur Yankees de New York
Meilleur joueur AL : Yogi Berra (NYY)
NL : Roy Campanella (BRO)

Navigation

La Ligue majeure de baseball 1951 est la 49e saison depuis le rapprochement entre la Ligue américaine et la Ligue nationale et la 74e saison de ligue majeure. Les Yankees de New York remportent la Série mondiale face aux Giants de New York (4-2).

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Bill Veeck, propriétaire de Browns de Saint-Louis, multiplie les animations de tous genres sur et autour du stade afin de dynamiser la moyenne des spectateurs. Le 19 août, il aligne ainsi Eddie Gaedel, un Nain de 1m09. Ce dernier a ordre de ne pas tenter de frapper la balle. La zone de prise étant tellement réduite, qu'il passe en première base après quatre balles. Ce sera sa seule apparition en match[1].

Le 14 septembre à Fenway Park, Bob Nieman des Browns de Saint-Louis devient le premier joueur de l'histoire à frapper deux coups de circuit lors de ses deux premiers passages au bâton en Ligue majeure[2].

Brooklyn survole la compétition en Ligue nationale et compte jusqu'à treize victoires d'avance sur les Giants de New York au cœur de l'été[3]. Les Giants reviennent toutefois sur leurs rivaux. Un coup de circuit de Jackie Robinson en 14e manche face aux Phillies lors du dernier match de la saison régulière permet aux Dodgers de revenir à égalité parfaite avec les Giants[4]. Il faut disputer un barrage, ou plutôt trois, car on décide que le titre de la Ligue nationale sera attribué au meilleur des trois matchs. Les Giants gagnent la première et les Dodgers la seconde en balayant leurs adversaires 10-0. Jackie frappe trois coups sûrs en cinq passages au bâton, pour un coup de circuit et trois points produits[5]. Le troisième match sera décisif. Cette rencontre jouée au Polo Grounds le 3 octobre est l'une des plus mythiques de l'histoire des Ligues majeures[6]. Wall Street suspend même ses cotations le temps du match[7]. Les Dodgers mènent longtemps au score et semblent s'assurer le succès en marquant trois points en haut de huitième manche pour mener 4-1. Les Giants renversent toutefois la vapeur en bas de neuvième manche et s'imposent 5-4[8]. C'est le fameux Shot Heard Round The World de Bobby Thomson qui fait la différence.

Lors de cette saison 1951, quinze des seize équipes accueillent des caméras de télévision pour diffuser des rencontres à domicile. Seuls les Pirates de Pittsburgh manquent toujours à l'appel[9]. Six formations sont couvertes pour l'ensemble de leurs 77 matchs à domicile[10]. Les Browns et les Cardinals ne font l'objet que de 5 diffusions[9], les Senators[9] 21, les Reds[9] 26, les Tigers[9] 35, les Athletics[9], les Braves[9], les White Sox[9] et les Phillies[11] 54.

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende : V : victoires, D : défaites, % : pourcentage de victoires, GB : games behind ou retard (en matchs) sur la première place.

Ligue américaine[modifier | modifier le code]

V D % GB
Yankees de New York 98 56 .636 --
Indians de Cleveland 93 61 .604 5
Red Sox de Boston 87 67 .565 11
White Sox de Chicago 81 73 .526 17
Tigers de Détroit 73 81 .474 25
Athletics de Philadelphie 70 84 .455 28
Senators de Washington 62 92 .403 36
Browns de Saint-Louis 52 102 .338 46
 

Ligue nationale[modifier | modifier le code]

V D % GB
Giants de New York 98 59 .624 --
Dodgers de Brooklyn 97 60 .618 1
Cardinals de Saint-Louis 81 73 .526 15.5
Braves de Boston 76 78 .494 20.5
Phillies de Philadelphie 73 81 .474 23.5
Reds de Cincinnati 68 86 .442 28.5
Pirates de Pittsburgh 64 90 .416 32.5
Cubs de Chicago 62 92 .403 33.5

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Au bâton[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne au bâton Stan Musial (Cardinals)
.355
Ferris Fain (Athletics)
.344
Points produits Monte Irvin (Giants)
121
Gus Zernial (White Sox/Athletics)
129
Coups de circuit Ralph Kiner (Pirates)
42
Gus Zernial (White Sox/Athletics)
33
Bases volées Sam Jethroe (Braves)
35
Minnie Miñoso (Indians/White Sox)
31

Lanceurs[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne de points mérités Chet Nichols, Jr. (Braves)
2.88
Saul Rogovin (White Sox)
2.78
Victoires Larry Jansen (Giants)
Sal Maglie (Giants)
23
Bob Feller (Indians)
22
Retraits sur prises Warren Spahn (Braves)
Don Newcombe (Dodgers)
164
Vic Raschi (Yankees)
164
Sauvetages Ted Wilks (Cardinals/Pirates)
13
Ellis Kinder (Red Sox)
14

Série mondiale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Série mondiale 1951.
Match Date Visiteur Hôte Score
1 4 octobre Giants de New York Yankees de New York 5 - 1
2 5 octobre Giants de New York Yankees de New York 1 - 3
3 6 octobre Yankees de New York Giants de New York 2 - 6
4 8 octobre Yankees de New York Giants de New York 6 - 2
5 9 octobre Yankees de New York Giants de New York 13 - 1
6 10 octobre Giants de New York Yankees de New York 3 - 4

Honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Trophées de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique
Trophée Ligue nationale Ligue américaine
Recrue de l'année Willie Mays (Giants) Gil McDougald (Yankees)
Meilleur joueur (MVP) Roy Campanella (Dodgers) Yogi Berra (Yankees)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter Golenbock, The Spirit of St. Louis, New York, HarperCollins, 2001. p. 326-333. (ISBN 0380798808).
  2. (en) Jonathan Fraser Light, The Cultural Encyclopedia of Baseball, 2e éd., Jefferson (NC), McFarland & Company, 2005, p.436. (ISBN 0786420871)
  3. (en) Classement de la Ligue nationale au 11 août 1951, sur baseball-reference.com.
  4. (en) Match BRO-PHI du 30 septembre 1951, sur baseball-reference.com.
  5. (en) Match BRO-NYY du 2 octobre 1951, sur baseball-reference.com.
  6. (en) John Snyder, Dodgers Journal, Cincinnati (OH), Clerisy Press, 2009. p.379. (ISBN 9781578603336).
  7. 'Histoire du baseball (documentaire télévisé) de Ken Burns, épisode 6 -épisode 12 dans le montage français-
  8. (en) Match BRO-NYY du 3 octobre 1951, sur baseball-reference.com.
  9. a, b, c, d, e, f, g et h (en) James R. Walker et Robert V. Bellamy Jr, Center Field Shot: A History of baseball on Television, Lincoln, University of Nebraska Press, 2008. p. 324. (ISBN 9780803248250).
  10. (en) James R. Walker et Robert V. Bellamy Jr, op. cit., p. 324-330
  11. (en) James R. Walker et Robert V. Bellamy Jr, op. cit., p. 330

Liens externes[modifier | modifier le code]