Warren Spahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spahn.

Warren Spahn
Image illustrative de l’article Warren Spahn
Boston/Milwaukee Braves - No  21
lanceur partant
Frappeur Gaucher  Lanceur Gaucher
Premier match
19 avril 1942
Dernier match
[[1er octobre]] 1965
Statistiques de joueur (1942-1965)
Matchs 750
Victoires-Défaites 363-245
Retraits sur des prises 2583
Sauvetages 29
Manches lancées 5243.2
Moyenne de points mérités 3,09
Équipes
Temple de la renommée du baseball
Élu en 1973

Warren Spahn (né le à Buffalo dans l'État de New York, décédé le à Broken Arrow en Oklahoma) est parmi les plus célèbres lanceurs des ligues majeures de baseball. Il a passé 21 ans dans les ligues majeures, et a gagné plus de 19 parties 13 fois, y compris 23 gagnées pour 7 perdues quand il avait 42 ans. Il est classé premier pour les victoires depuis 1920 et le premier des gauchers de tous les temps. Il était relativement capable comme frappeur, avec une moyenne de 0,194 et 35 coups de circuit et 189 points produits en 783 parties comme frappeur. En revanche, la moyenne des joueurs qui frappaient contre lui était 0,235. Son total de circuits est classé 3e parmi les lanceurs après Bob Lemon (37) et Wes Ferrel (38).

Il a mené la Ligue nationale 8 fois en victoires, trois fois à la moyenne de points mérités, a remporté le trophée Cy Young en 1957: 21 gagnées pour 11 perdues. Surtout, il est classé 5e pour les victoires après Cy Young, Walter Johnson, Christy Mathewson et Grover Cleveland Alexander. Le Prix Warren Spahn a été donné au meilleur lanceur gaucher depuis 1999, la même année où il a été élu à l'équipe du siècle.

Il a joué 21 saisons en 24 ans parce qu'il a passé trois ans dans le United States Army pendant la Seconde Guerre mondiale entre 1943 et 1945 où il a remporté les médailles Purple Heart et Bronze Star.

Carrière[modifier | modifier le code]

Statue de Warren Spahn à Turner Field.

Débuts[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la South Park High School de Buffalo, Warren Spahn signe comme agent libre amateur chez les Boston Bees en 1940 puis entame son parcours en Ligues mineures avec les Bradford Bees (D, 1940), les Evansville Bees (B, 1941) et les Hartford Bees (A, 1942). Il fait ses débuts en Ligue majeure avec les Braves de Boston, nouveau nom des Bees, le 19 avril 1942. Spahn ne joue que quatre parties au plus haut niveau en 1942 à la suite d'une prise de bec avec son manager Casey Stengel. Il doit se contenter d'évoluer principalement avec les Hartford Bees.

À la fin de la saison 1942, Spahn s'engage dans l'armée américaine pour pendre part à la Seconde Guerre mondiale. Il participe notamment à la bataille des Ardennes et est décoré de la Purple Heart et de la Bronze Star pour bravoure.

Retour gagnant au jeu[modifier | modifier le code]

Spahn retrouve les terrains de Ligue majeure en 1946. Dès 1947, il mène la Ligue nationale en matière d'ERA et un bilan de 21 victoires pour 10 défaites. C'est la première de ses treize saisons à 20 victoires minium.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Au monticule[modifier | modifier le code]

W L ERA G GS CG SHO SV IP H ER HR BB SO
363 245 3,09 750 665 382 63 29 5243,2 4830 1798 434 1424 2583

Au bâton[modifier | modifier le code]

Parties jouées AB R H 2B 3B HR RBI SB CS BB SO BA OBP SLG TB SH HBP
783 1872 141 363 57 6 35 189 4 4 81 487 0,194 0,234 0,287 537 68 7

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]