Ligne B du métro de Buenos Aires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne B.
Détail de l'intérieur de la station Malabia
Intérieur d'une voiture de la ligne B
Entrée de la station Pellegrini (Place de République - Avenida 9 de julio)
Plan du réseau opérationnel en 2006

La Línea B LineaB.png du métro de Buenos Aires fut ouverte au public le 17 octobre 1930. Elle s'étend actuellement sur 10,15 km entre Leandro N. Alem et Los Incas. Celle-ci fut la dernière station inaugurée de la ligne, et ce en août 2003. La ligne fut la première dont les stations furent pourvues de moulinets et d'escalators mécaniques.

La ligne fait bande à part dans le réseau de la capitale. Ayant été conçue et réalisée par une autre société que celle qui réalisa la ligne A, elle a un écartement des rails et un type d'alimentation distinct des lignes A, C et D. L'écartement est plus large (1,676 mètres), et l'alimentation électrique se fait par un troisième rail. En 2005, ses wagons sont des voitures modernes d'origine japonaise. Le temps de parcours entre les deux terminus est de 25 minutes.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1912 le Congrès de la Nation Argentine approuva la loi 8.870 qui donnait la concession d'une ligne de passagers, de cargaisons et de colis à la compagnie Lacroze Hermanos. La ligne devrait unir la Poste centrale et l'intersection des rues Triunvirato et Elcano, où se trouvait la gare du Ferrocarril Central de Buenos Aires (chemin de fer central de Buenos Aires), et ce au moyen d'un tunnel de 8,7 km.

La construction était à charge de Dwight P. Robinson & Cía, et la ligne s'appelait Ferrocarril Terminal Central de Buenos Aires. Le tronçon entre les stations Federico Lacroze et Callao fut inauguré en octobre 1930, puis en juin de l'année suivante, la ligne atteignit la station Carlos Pellegrini. Finalement elle fut totalement terminée le 1er décembre 1931.

On y avait installé des moulinets et des escalators. La ligne avait été creusée plus en profondeur que la Ligne A, mais de même que pour celle-ci, on utilisait des frises de couleur pour aider les illettrés à identifier les stations.

En 1933 on inaugura un lien souterrain avec le sous-sol du Mercado de Abasto de Buenos Aires (marché d'approvisionnement), par lequel arrivaient au marché des wagons remplis de colis et de caisses depuis le chemin de fer Ferrocarril Central de Buenos Aires. Au total les trains et les voitures de la ligne "B" avaient un profil nettement ferroviaire, à l'inverse de la ligne "A" qui l'avait précédée.

Du point de vue du matériel roulant, la ligne débuta avec 56 voitures anglaises Metropolitan Cammell, à deux bogies, peintes de crème et rouge, et d'une capacité de 47 personnes assises. Par après on ajouta 20 voitures nord-américaines Osgood-Bradley. Entre 1965 et 1967 on acheta 14 voitures semblables aux Fabricaciones Militares argentines, et entre 1977 et 1979 20 unités avec des moteurs Siemens de 195 CV.

En 1995 débuta l'échange de la flotte, et on acheta 128 voitures japonaises Mitsubishi, de seconde main (provenant du métro de Tōkyō), mais en excellent état de conservation. Les anciennes unités furent totalement déclassées. Quelques voitures "Metropolitan Cammel" et "Osgood Bradley" furent données à une entité de "fanas" du chemin de fer (nommée Ferroclub Argentino), tandis que deux autres voitures (une anglaise et une F.M.) furent confiées à l' Asociación Amigos del Tranvía (Association des amis du tramway), groupe qui les a restaurées et remises dans leur état d'origine.

Divers - Archéologie[modifier | modifier le code]

Détail intéressant : lors du creusement de la station Leandro N. Alem on mit au jour les restes d'un mammouth de l'ère quaternaire, qui furent donnés au Museo de Ciencias Naturales de La Plata (Musée des Sciences naturelles de La Plata).

Travaux d'extension[modifier | modifier le code]

Le 9 août 2003 deux nouvelles stations furent inaugurées, Tronador et Los Incas, ce qui permet à la ligne de transporter plus de 300 000 passagers par jour ouvrable. Ceci équivaut à plus de 90 millions de passagers par an. À titre de comparaison, ce nombre est à peu près équivalent à celui de la ligne 14 du métro de Paris en 2004, et à plus du double de celui de la ligne 11 de cette même ville.

La ligne continuera son extension sous l' Avenida Triunvirato entre l' Avenida de los Incas et la Calle Monroe, sur une distance de 2 kilomètres. Deux nouvelles stations sont prévues, Echeverría et Villa Urquiza. La seconde sera en liaison avec la gare General Urquiza du Chemin de fer General Mitre.

Stations[modifier | modifier le code]

  • Leandro N. Alem
  • Florida
  • Carlos Pellegrini (correspondance avec la Línea LineaC.png (station "Diagonal Norte"), et la Línea LineaD.png (station "9 de Julio")).
  • Uruguay
  • Callao
  • Pasteur
  • Pueyrredón (correspondance avec la Línea LineaH.png (station "Corrientes") en construction en 2006).
  • Carlos Gardel
  • Medrano
  • Ángel Gallardo
  • Malabia
  • Dorrego
  • Federico Lacroze (correspondance avec le gare Federico Lacroze du Chemin de fer General Urquiza).
  • Tronador
  • Los Incas
  • Echeverría (en construction en 2006)
  • Villa Urquiza (en construction en 2006 - devrait être en liaison avec la gare General Urquiza du Chemin de fer General Mitre)

Liens externes[modifier | modifier le code]