Les Douze Coups de midi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les douze coups de midi)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Douze Coups de midi
Actuel logo de l'émission depuis le 7 septembre 2016.
Actuel logo de l'émission depuis le 7 septembre 2016.

Programme adapté Drapeau de l'Argentine El Legado
Genre Jeu télévisé
Périodicité Quotidienne
Création Marcelo Ferrero
Réalisation Didier Fraisse
Antoine Galey
Serge Khalfon
Présentation Jean-Luc Reichmann
Participants 4 Personnes (dont le maître de midi)
Narration Isabelle Benhadj alias Zette
Musique Popion Productions
Musique composée par : Jean-Michel Bernard
Et éditée par : EndemolShine Production et Une Musique
Thème du générique Magic Dice Productions
Slogan Vous êtes au 12 coups... de midi
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 9 (2018/2019)
Nombre d’émissions 3 100 (au )
Vainqueur Meilleur candidat : Christian Quesada avec 193 participations et 809 392 euros.
Gain Jusqu'à 30 000  par émission (partagés avec un téléspectateur)
Et jusqu'a 50 000  dans une émission spéciale (argent reversé à une association)
Production
Lieu de tournage La Plaine Saint-Denis
Studio no 107
Durée 40-45 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production exécutive Jean-Luc Reichmann
Société de production Formidooble
DV Prod
Société de distribution Banijay Rights (depuis 2017)
Diffusion
Diffusion TF1
Lieu de première diffusion France
Date de première diffusion
Statut En cours de production
Public conseillé Tout public
Site web tf1.fr/les-douze-coups-de-midi site officiel
Chronologie

Les 12 Coups de Midi est un jeu télévisé d'origine argentine, présenté par Jean-Luc Reichmann et diffusé quotidiennement sur TF1 de 12 h à 12 h 45 depuis le .

Historique[modifier | modifier le code]

L'émission est une nouvelle adaptation du format argentin El Legado diffusé sur Telefe (la première étant Crésus, émission diffusée en et , toujours sur TF1 et animée par Vincent Lagaf'). Il s'agit d'un quiz individuel dans lequel les candidats peuvent gagner de nombreux lots et une cagnotte[1].

Jusqu'au , Jean-Luc Reichmann est accompagné d'un personnage virtuel, une fée prénommée Eulalie (avec la voix de Véronique Le Nir)[2]. Ensuite, cette dernière devient une simple voix-off mais conserve son nom et la même interprète jusqu'au . Depuis le , une nouvelle voix-off surnommée Zette est assurée par Isabelle Benhadj.

Ce jeu est lancé par TF1 pour relever l'audience de la case de midi face au succès de Tout le monde veut prendre sa place, jeu diffusé à la même heure sur France 2[3].

Diffusion[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'émission est diffusée depuis le lundi , tous les jours, à 12 h. Elle n'est jamais diffusée le 14 juillet à la suite du défilé. Quinze émissions spéciales en première partie de soirée (20 h 50, 20 h 55 ou 21 h) ont également eu lieu.


Jean-Luc Reichmann tourne 5 émissions par jour, du lundi au jeudi, ou parfois du lundi au vendredi, de 12 h jusqu'à 22 h ou 23 h dans l'un des plateaux du Studio 107 de La Plaine Saint-Denis. Le tournage d’une seule émission varie entre h 15 et h 30 pour une diffusion de 45 minutes.

Les émissions sont tournées environ un mois à l'avance. Pendant la période des vacances scolaires, ils ne tournent pas d'émission. 

Principe et règles[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Dans ce jeu, quatre candidats passent trois épreuves (deux manches puis la finale, hormis lors des primes où il y a quatre manches et une finale), en répondant à des questions de culture générale, aussi ludiques que culturelles. Les candidats sont éliminés progressivement jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un, alors sélectionné pour la dernière manche appelée « le coup de maître ». La couleur de départ affectée à chaque candidat est le « vert ».

Les manches[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (novembre 2017)

Manche d'introduction[modifier | modifier le code]

Cette manche n'est présente que dans les émissions spéciales en première partie de soirée.

Première version : Le coup d'essai[modifier | modifier le code]

Cette version existe jusqu'aux 12 Coups de Soleil en . Seules les célébrités invitées participent à cette manche, dont le but est de pouvoir choisir leur partenaire maître de midi.

Lors des 12 Coups de Noël en et lors du Bal des 12 Coups en [modifier | modifier le code]

Des questions sont posées aux quatre célébrités invitées, auxquelles ils doivent répondre par « plus » ou « moins », « vrai » ou « faux », « avant » ou « après ». Ils doivent répondre aux mêmes questions dans un délai maximum de 10 secondes par question. Chaque bonne réponse rapporte un point. Lorsque trois questions ont été posées, l'invité qui totalise le plus de points peut choisir le maître de midi avec lequel il souhaite faire équipe, et les autres invités choisissent leur coéquipier dans l'ordre du classement. En cas d'égalité, c'est le candidat le plus rapide qui choisit son partenaire en premier.

Lors des 12 Coups de Noël de à et lors des 12 Coups de Soleil de à [modifier | modifier le code]

Des questions sans propositions de réponse sont posées aux quatre célébrités invitées. Pour pouvoir répondre, il faut être le premier à appuyer sur le buzzer. Si le candidat répond correctement, il marque 4 points, sinon il n'a plus le droit de répondre à cette question et quelqu'un d'autre peut buzzer et répondre pour 3 points. Si le deuxième candidat à répondre se trompe également, le troisième joue pour 2 points, et si celui-ci échoue aussi, le dernier ne joue que pour 1 point. Une fois que six questions ont été posées, l'invité qui totalise le plus de points peut choisir le maître de midi avec lequel il souhaite faire équipe, et les autres invités choisissent leur coéquipier dans l'ordre du classement. En cas d'égalité, c'est le candidat le plus rapide qui choisit son partenaire en premier.

Deuxième version : Le coup de cadeaux[modifier | modifier le code]

Depuis les 12 Coups de Noël en , les personnalités invitées ne choisissent pas leur coéquipier : les équipes sont préalablement composées par la production.

Lors de cette manche, l'animateur pose aux quatre équipes des questions sans propositions de réponse. Pour qu'une équipe puisse répondre, il faut que ses deux membres soient les premiers à appuyer en même temps sur leurs buzzers respectifs. Si l'équipe répond correctement, un cadeau (qui sera gagné par un téléspectateur ou un membre du public) est apporté sur le plateau et une case est dévoilée sur l'Étoile mystérieuse de la soirée. Si elle se trompe, elle n'a plus le droit de répondre à cette question et quelqu'un d'autre peut buzzer et répondre. Si toutes les équipes se trompent, elles obtiennent toutes une nouvelle chance de buzzer et répondre, jusqu'à ce qu'une équipe donne la bonne réponse.

Lorsque 12 questions ont été posées (13 lors de la finale du Combat des Maîtres en 2018), l'équipe qui a le plus de bonnes réponses remporte la manche. Lors des 12 Coups de Noël en 2016, cela n'affecte en rien le déroulement du jeu. A partir de la finale du Combat des Maîtres en 2017, l'équipe gagnante remporte un joker pour le coup d'envoi, symbolisé par une crème solaire ou un bonhomme de neige selon l'émission. Ainsi, à la première erreur au coup d'envoi, l'équipe utilisera son joker au lieu de passer à l'« orange ». Cela lui permettra donc de ne passer au « rouge » qu'à la troisième erreur. Lors des 12 Coups de la Rentrée 2018, le joker de l'équipe gagnante est l'avis du maître de midi Christian sur une question du coup d'envoi ou du coup par coup, mais n'est valide qu'une seule fois.

Première manche : Le coup d'envoi[modifier | modifier le code]

Cette manche connaît deux types de questions : L'un ou l'autre, qui existe depuis la création du jeu, et Le moins faux avant qu'après qui existe depuis novembre 2011. De novembre 2011 au , l'un des deux types est choisi par la production et annoncé par la voix-off Zette au début de chaque émission. À partir du , les deux types de questions peuvent apparaître dans une même émission.

Pour les questions du type L'un ou l'autre, le candidat doit choisir si la bonne réponse à une question est celle proposée ou s'il doit découvrir l'autre réponse masquée, celle-ci n'étant révélée qu'une fois que le candidat a validé son choix. À l'instar de Crésus, autre jeu qui a utilisé ce type de questionnaire, lorsque la réponse masquée n'est pas la bonne réponse, c'est le plus souvent une réponse dérisoire n'ayant aucun rapport avec le domaine de la question posée.

Pour les questions du type Le moins faux avant qu'après, le candidat doit répondre à une question dont les réponses sont soit « vrai » ou « faux », soit « + » ou « - », soit « avant » ou « après ».

Les candidats répondent tour à tour à une question chacun, en commençant par le maître de midi. Lorsqu'un candidat commet une erreur, il passe à l'« orange ». Le premier à cumuler deux erreurs passe au « rouge » et doit défier un de ses adversaires pour le duel.

Depuis le 2 juillet 2016, le maître de midi répond à sa première question avant que les autres candidats n'arrivent sur le plateau.

Deuxième manche[modifier | modifier le code]

Première version : Le coup bas[modifier | modifier le code]

Cette manche était jouée à la place du coup par coup jusqu'au .

Les candidats débutent au niveau « vert ». Le candidat se voit proposer trois réponses. Il a ensuite le choix entre regarder la question et y répondre, ou passer la question à un adversaire (« faire un coup bas » selon la terminologie du jeu). S'il répond à la question, il passe à l'« orange » (ou au « rouge » s'il est déjà à l'« orange ») en cas d'erreur. S'il passe la question à un adversaire, celui-ci est obligé d'y répondre. En cas d'erreur, il passe à l'« orange », mais s'il donne la bonne réponse, c'est le candidat qui a fait le coup bas qui passe à l'« orange ». À l'instar de Crésus, parfois, deux des trois réponses proposées n'ont aucun rapport avec le domaine de la question posée, pour piéger un candidat qui passerait la question à un adversaire.

Deuxième version : Le coup par coup[modifier | modifier le code]

Cette manche remplace le coup bas à partir du .

Les candidats restants démarrant au « vert », une même question est posée aux trois candidats. Il y a sept propositions de réponse, dont six sont correctes et une mauvaise. Chacun leur tour, les candidats choisissent une proposition. Si un candidat sélectionne la mauvaise réponse, il passe à l'« orange » (ou au « rouge » s'il est déjà à l'« orange »). Une nouvelle question est posée et le candidat s'étant trompé y répond en premier. Si les six propositions correctes (deux pour chaque candidat) sont sélectionnées, personne ne passe à l'« orange » et une nouvelle question est posée. À l'origine, lorsque ce cas de figure se produisait, c'était le candidat se trouvant à la gauche du dernier à s'être trompé qui répondait en premier. Maintenant, c'est toujours le dernier à s'être trompé qui répond en premier à la nouvelle question.

Les duels[modifier | modifier le code]

Le candidat devenu « rouge » lors de l'une des deux premières manches désigne un de ses adversaires. Au premier duel, le candidat désigné a le choix entre deux thèmes cachant chacun une question ; au second duel, le candidat doit jouer avec le thème restant. Une fois le thème sélectionné, quatre images, chacune correspondant à une proposition de réponse, sont dévoilées et la question est ensuite posée. Si le candidat mis en ballottage répond correctement, il élimine son adversaire passé au « rouge » et s'empare de sa cagnotte. S'il se trompe, il est éliminé et donne au candidat passé au « rouge » sa cagnotte.

Dans les émissions spéciales, il n'y a pas de cagnottes : le candidat devenu « rouge » choisit simplement un adversaire à défier pour tenter de rester en lice.

La demi-finale : Le coup fatal[modifier | modifier le code]

Les deux candidats restant en jeu s'affrontent en demi-finale (le candidat avec 30 000 € et l'autre avec 10 000 € ou 2 candidats à 20 000 € chacun). Ils disposent de 60 secondes chacun et doivent répondre à des questions sans proposition. La première question est alors posée au candidat qui a le gain le plus élevé, ou le maître de midi s'il est encore en lice. S'il répond correctement, l'écoulement du temps s'arrête et c'est au candidat adverse de répondre à une autre question. Si le candidat se trompe, une autre question lui est alors posée, et tant qu'il n'aura pas donné une bonne réponse, il lui sera posé une autre question et l'écoulement du temps continuera toujours jusqu'à ce qu'il donne une bonne réponse. Un candidat peut passer une question s'il ne connaît pas la réponse mais le chronomètre continuera de tourner. Le premier qui a épuisé son capital temps est éliminé. L'autre devient (ou reste s'il l'est déjà) le maître de midi et est assuré de revenir à l'émission suivante.

Dans les émissions spéciales en première partie de soirée, le coup fatal a lieu deux fois. La première partie voit s'affronter les deux célébrités invitées. Le gagnant ne remporte pas la manche, mais le temps qu'il a réussi à conserver est ajouté aux 60 secondes dont son partenaire maître de midi dispose pour la deuxième partie. À partir des 12 Coups de Noël , les invités disposent de 90 secondes. Dans tous les cas, c'est le maître de midi qui remporte la deuxième partie qui emmène son équipe en finale, que son coéquipier ait remporté la première partie ou non. Lors des 12 Coups de la Rentrée, l'équipe étant composée de deux célébrités, ce sont les femmes qui jouent la première partie et les hommes la deuxième; c'est donc l'homme qui remporte cette deuxième partie qui emmène l'équipe en finale.

La finale : Le coup de maître[modifier | modifier le code]

Première version[modifier | modifier le code]

Cette version était jouée jusqu'au .

Le finaliste doit répondre à cinq questions. La première n'a pas de proposition de réponse, la seconde a deux propositions, la troisième a trois propositions, la quatrième a quatre propositions et la cinquième a cinq propositions. Le candidat dispose de 10 secondes pour répondre à chaque question. Chaque bonne réponse permet de valider un chiffre de la somme accumulée par le candidat durant l'émission, jusqu'à atteindre la totalité de la somme si le candidat répond correctement aux cinq questions. Au maximum, il peut gagner 10 000  (s'il n'a gagné aucun duel), 20 000  (s'il a gagné un duel contre un adversaire ayant 10 000  dans sa cagnotte) ou 30 000  (s'il a gagné deux fois 10 000  ou une fois 20 000  lors de duels).

Le candidat ne gagne néanmoins que la moitié de la somme du coup de maître, l'autre moitié étant reversée à un téléspectateur.

En fonction du temps disponible pour la fin de l'émission, soit le candidat répond d'abord aux cinq questions puis les réponses sont vérifiées une par une à la fin du jeu, soit la vérification s'effectue immédiatement après chaque question.

Deuxième version[modifier | modifier le code]

Cette version est jouée depuis le dimanche .

Le finaliste doit répondre à cinq questions. Chaque question comporte trois propositions de réponses, dont une masquée comme dans le coup d'envoi. Il n'y a pas de limite de temps pour répondre. Le candidat démarre le jeu avec la somme accumulée durant l'émission, et chaque erreur divise cette somme par 10. Au maximum, il peut gagner 10 000  (s'il n'a gagné aucun duel), 20 000  (s'il a gagné un duel contre un adversaire ayant 10 000  dans sa cagnotte) ou 30 000  (s'il a gagné deux fois 10 000  ou une fois 20 000  lors de duels), à partager avec un téléspectateur. Si le candidat se trompe trois fois, il ne remporte pas d'argent pour l'émission en cours.

Contrairement à l'ancienne version, la vérification des réponses s'effectue désormais systématiquement après chaque question.

Un candidat peut passer de 10 000  à 30 000  en remportant le second duel où l'adversaire perdant a 20 000  dans sa cagnotte. Celle-ci est cédée au candidat gagnant.

Le candidat ne gagne néanmoins que la moitié de la somme du coup de maître, l'autre moitié allant à un téléspectateur.

Dans les deux versions, lorsque le candidat répond correctement aux cinq questions, il réalise un coup de maître, selon la terminologie du jeu.

Émissions spéciales[modifier | modifier le code]

Lors des émissions spéciales[4], les candidats n'ont pas de cagnottes. Le vainqueur tente un coup de maître avec des règles proches de celles de la deuxième version, mais dont le montant est déjà défini. Comme dans les émissions normales, il y a cinq questions avec trois possibilités de réponses et le candidat perd un 0 de la somme avec une mauvaise réponse. La somme gagnée va aux téléspectateurs ou à une association. Lors des 12 Coups de Noël et du Bal des 12 Coups , un membre du public est tiré au sort pour venir sur le plateau avec les vainqueurs, et répond avec leur aide aux questions du coup de maître pour partager le gain avec un téléspectateur.

Lors du premier anniversaire, le vainqueur tentait 10 000  à la première émission, 30 000  à la deuxième et 50 000  à la dernière.

Du deuxième au sixième anniversaire, le vainqueur tentait 10 000  à la première émission, et cela grimpait de 10 000  à chaque émission jusqu'aux 50 000  de la dernière émission.

Lors du septième anniversaire, le vainqueur tentait 10 000  à la première émission, et cela grimpait de 10 000  à chaque émission jusqu'aux 60 000  de la dernière émission du midi. Lors de la finale en première partie de soirée, le vainqueur, accompagné d'une célébrité, tente 40 000  pour une association.

Lors du huitième anniversaire, le vainqueur tentait 20 000 € à chaque émission afin de constituer une cagnotte mise en jeu lors de la finale en première partie de soirée.

Lors des émissions spéciales en première partie de soirée, les vainqueurs tentent toujours 50 000  (sauf lors de la finale du Combat des Maîtres 2017).

Bonus : L'Étoile mystérieuse[modifier | modifier le code]

Le maître de midi peut remporter la vitrine aux cadeaux, nommé l'étoile mystérieuse. Initialement, elle contient deux cadeaux, dont une voiture. Afin qu'elle soit remportée, le candidat doit reconnaître la célébrité (ou le lieu dans la V1) sur une image masqué par des cases. A chaque bonne réponse dans le coup de maître, une case disparait. Une fois l'image apparu, le candidat a 12 secondes (en référence aux 12 coups de midis) avant de faire une proposition. Si le candidat trouve la personalité (ou le monument dans la V1) se cachant derrière l'étoile, il remporte les cadeaux. Sinon, l'étoile est remise en jeu le lendemain, avec un cadeau supplémentaire.

Les différentes versions

  • Version 1 (28 juin - 30 octobre 2010): Les cases recouvraient tout l'écran à travers de la forme d'étoile. L'étoile pouvait être une célébrité ou un monument. Après avoir fait une proposition, c'est Eulalie qui annonce si sa réponse est bonne ou mauvaise
  • Version 2 (31 octobre 2010 - 19 janvier 2018): L'étoile est en forme de rectangle de 10*13 (soit 130 cases). 20 cases sont déjà dévoilées, et s'ajoute les bonnes réponses du Coup de maître. Le sujet est obligatoirement une célébrité. Si le candidat a juste, l'étoile sans les cases de révèle, sinon un jingle descendant se fait entendre.
  • Version 3 (Dès le 20 janvier 2018): Similaire à la V2, mais plusieurs élements sont ajoutés et forment des indices en rapport avec la célébrité.

Autres

  • Dès l'été 2012, l'étoile mystérieuse contient plus de cases que d'habitude (204) et les cadeaux ont plus de valeurs. Elle n'est présente que durant l'été et à l'approche de Noël
  • Le record de temps où l'étoile est restée non remportée est du 28 novembre 2017 au 19 janvier 2018 (soit 52 jours). Il s'agissait de Franck Provost, découvert par Océane. Il s'agit également de l'étoile où elle a mis le plus de temps à être trouvée malgré l'absence de cases (soit 7 jours du 13 au 19 janvier 2018). Elle valait 65 961 €
  • En revanche, l'étoile ayant mis le moins de temps à être révélé (un jour) date du 31 octobre 2018. C'était Pierre-Marie, qui trouve Jean-Pierre Pernaut du premier coup !
  • L'étoile ayant le plus de valeur a été mise en jeu le 29 juin 2018 et remportée par Laeticia le 19 août 2018. Elle valait 86 519 € et il fallait trouver Jean Carmet

Emissions spéciales

  • Les deux premiers primes (12 coups de Noël 2011 et Le Bal des 12 coups), il n'y avait pas d'étoile
  • Depuis Les 12 Coups de Noël 2012, une étoile spécial est mise en jeu, où chaque bonne réponse au Coup de Maître dévoile 20 cases. Le sujet à identifier est un film. En cas de bonne réponse, les cadeaux de l'étoile reviennent à un téléspectateur
  • Depuis les 12 coups de Noël 2016, en plus des 20 bonnes réponses du coup de maître, les bonnes réponses du coup de cadeaux s'ajoutent
  • Lors du combat des maîtres, ce sont 12 cases (13 en 2018) qui sont dévoilés par bonne réponse. A noter que l'étoile est composé uniquement soit d'une somme d'argent, soit d'un voyage.

Le gagnant de l'émission — devenu le maître de midi — remet son titre en jeu le lendemain pour tenter d'augmenter ses gains qu'il cumulera jusqu'à son élimination[5].

Somme inscrite sur l'écran pour le maître de midi[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La somme inscrite sur l'écran pour le total des gains du maître de midi est l'ensemble de ses gains après partage avec un téléspectateur par émission + les cadeaux qu'il a remportés lors de l' Étoile mystérieuse. Par exemple, pour un candidat ayant gagné 30 000 , la somme inscrite sur l'écran ne sera augmentée que de 15 000 , mais le montant total de l' Étoile sera augmenté de la valeur inscrite avant ce jeu bonus. La somme indiquée pour le total des gains correspond donc aux gains réels du candidat, et non à la somme qu'il doit partager avec un téléspectateur.

Maîtres de midi[modifier | modifier le code]

Record de participations[modifier | modifier le code]

Christian Quesada[6] dit « Le professeur », de l'Ain, participant pour la première fois le et éliminé le avec 193 participations (et 192 victoires), détient le record de participations ainsi que le record de gains de 809 392 . Il perd au coup fatal, face à une candidate prénommée Claire, qui a terminé la manche avec 0,40 seconde d'avance, sur la question : « Quel chanteur de rock américain a été l'époux de Dita Von Teese de 2005 à 2007 ? », à laquelle il n'a pas pu répondre dans le temps impartis Il devient ainsi le deuxième plus grand gagnant de l'histoire des jeux télévisés en France en matière de gains, devant un candidat de l'émission À prendre ou à laisser qui avait remporté 620 000  à l'été , et derrière une candidate prénommée Marie qui avait gagné 1 000 000  dans l'émission Qui veut gagner des millions ?, là aussi en .

Christian est le premier maître de midi à atteindre les 100 victoires, le . Il reçoit à cette occasion une médaille en forme d'étoile, distribuée pour la première fois dans l'histoire du jeu.

Classement[modifier | modifier le code]

Ce classement prend en compte les maîtres de midi ayant minimum 15 participations à l'émission.

Les Grands Maîtres de Midi
Rang Candidat Participations Gains
(Argent + Étoile)
Date d'arrivée Date de départ Coups de maîtres Étoiles
mystérieuses
Médaille d'or Christian Quesada dit Le Professeur[7] 193 809 392 €
(599 250 € + 210 142 €)
64 7
Médaille d'argent Véronique dite Tata Véro 100 447 226 €
(332 700 € + 114 526 €)
39 4
Médaille de bronze Timothée dit L'Aveyronnais ou Mister Meuh Meuh 83 353 348 €
(273 600 € + 79 748 €)
29 3
4e Bruno de Lille[8] 80 393 650 €
(283 950 € + 109 700 €)
34 3
5e Xavier dit Le savoir de la Savoie[9] 76 335 856 €
(265 650 € + 70 206 €)
[Note 1] 32 3
6e Alexandre dit Alexandre le Grand [10] 75 417 828 €
(307 600 € + 110 228 €)
37 5
7e Sylvain dit Le Gersois[11] 335 593 €
(225 600 € + 109 993 €)
30 4
8e Lucia dite La Luciole[12] 73 380 670 €
(273 400 € + 107 270 €)
30 5
9e Cyrille dit Schtroumpfy[13] 71 356 186 €
(255 350 € + 100 836 €)
28 4
10e Sébastien dit Le facteur[14] 68 233 626 €
(163 000 € + 70 626 €)
20 3
11e Vincent dit Papaoutai[15] 62 253 442 €
(174 700 € + 78 742 €)
22 3
12e Romain dit le petit pompier de l'été[16] 60 324 468 €
(205 250 € + 119 218 €)
19 3
13e Hakim dit Le papa de Calais[17] 59 219 601 €
(172 200 € + 47 401 €)
22 2
14e Christophe de l'Ain[18] 46 193 273 €
(150 100 € + 43 173 €)
17 1
15e Julien dit Le Boulanger 45 187 963 €
(130 200 € + 57 763 €)
15 2
16e Maxime dit Le Narbonnais[19] 43 200 510 €
(141 650 € + 58 860 €)
18 2
17e Florian dit Le magistral futur magistrat ou Mister Bim 40 146 067 €
(112 250 € + 33 817 €)
12 1
18e Marie-Noël[20] 36 143 752 €
(114 750 € + 29 002 €)
15 1
19e David dit Looping[21] 34 175 444 €
(116 100 € + 59 344 €)
15 2
20e Pierre-Marie [22] 33 197 767 €
(121 300 € + 76 467 €)
14 4
21e Fabrice dit le capitaine de la gendarmerie[23] 140 721 €
(114 050 € + 26 671 €)
13 1
22e Élisabeth du Vaucluse[24] 127 250 €
(102 000 € + 25 250 €)
13 1
23e Fabrice dit Del Dingo[25] 32 168 169 €
(122 350 € + 45 819 €)
10 2
24e Mathieu dit Petit Mathieu de Bordeaux[26] 142 817 €
(113 650 € + 29 167 €)
15 1
25e Frédérique l'Happy apicultrice[27] 142 300 €
(90 250 € + 52 050 €)
14 2
26e Mathieu dit Math le Girondin 119 950 €
(119 950 € + 0 €)
13 0
27e Olivier de Nice[28] 31 153 330 €
(105 450 € + 47 880 €)
12 2
28e Matthieu dit Pilote de ligne[29] 127 062 €
(102 750 € + 24 312 €)
11 1
29e Fanny dite Mimi Fanny[30] 125 888 €
(93 950 € + 31 938 €)
11 1
30e Damien dit le banquier le plus sympathique que l'on ait jamais rencontré 26 111 402 €
(57 500 € + 53 902 €)
7 2
31e Benjamin dit Benji la Malice 22 146 161 €
(117 000 € + 29 161 €)
13 1
32e Cathy 21 129 841 €
(90 450 € + 39 391 €)
9 2
33e Arnauld dit Doudoutchi 19 124 093 €
(95 250 € + 28 843 €)
10 1
34e Christian de Marseille 18 91 728 €
(66 200 € + 25 528 €)
8 1
35e Malcolm de Paris 87 845 €
(58 950 € + 28 895 €)
4 1
36e Latché 17 68 183 €
(43 850 € + 24 333 €)
5 1
37e Emmanuelle de Marseille 16 73 157 €
(42 350 € + 30 807 €)
3 1
38e Eloi dit Le petit prince de Midi 64 885 €
(30 750 € + 34 135 €)
3 1
39e Johan de Beaune 56 771 €
(32 250 € + 24 521 €)
3 1
40e Frédéric Le Steward 49 215 €
(24 500 € + 24 715 €)
3 1
41e Mireille dite Lady Baba 15 73 265 €
(45 050 € + 28 215 €)
7 1
42e Françoise dite Francesca 61 495 €
(41 000 € + 20 495 €)
4 1

Les anniversaires[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (novembre 2017)
Motif avancé : application de WP:1er PF
# Titre Jours / Semaine Gains Vainqueur
1
Les masters Du 26 au 50 000 € Alexandre (75 participations)
2
Du 26 au Cyrille (71 participations)
3
Du 26 au Xavier (76 participations)
4
Du 26 au Bruno (80 participations)
5
Du au Xavier (76 participations) (2e victoire)
6
Du au Hakim (59 participations)[31]
7
Le Combat des Maîtres Du 3 au 60 000 € Christian (193 participations)
8
Du 9 au 164 000 € Xavier (76 participations) (3e victoire)

Émissions spéciales Noël[modifier | modifier le code]

# Titre Date Associations Prix Étoiles Gains Invités et leurs maîtres de midi (classement) Audiences PDM Réf.
1
Les 12 Coups
de Noël
Aucune (le gain est partagé entre un téléspectateur

et un membre du public tiré au sort)

Pas d'étoile 50 000 
  1. Évelyne Dhéliat et Alexandre
  2. Philippe Candeloro et Mireille
  3. Amel Bent et Fabrice
  4. Laurent Baffie et Frédérique
3 609 000 26,8% [32]
2
Restos du Cœur 37 315 € de cadeaux
  1. Lorie et Alexandre
  2. Julien Courbet et Mireille
  3. Laurent Ournac et Latché
  4. Natacha Amal et Sébastien
4 039 000 29% [33]
3
30 925 € de cadeaux
  1. Isabelle Vitari et Bruno
  2. Claudia Tagbo et Xavier
  3. Patrick Fiori et Alexandre
  4. Sébastien Cauet et Marie-Noël
3 627 000 25,2% [34]
4
31 433 € de cadeaux
  1. Laury Thilleman et Xavier
  2. Jean-Pierre Pernaut et Hakim
  3. Jean-Marc Généreux et Alexandre
  4. Issa Doumbia et Frédérique
3 257 000 23,4% [35]
5
38 966 € de cadeaux
  1. Mimie Mathy et Xavier
  2. Keen'V et Alexandre
  3. Priscilla Betti et Sylvain
  4. Olivier Baroux et Roselyne
3 297 000 24,3% [36]
6
25 000  d'argent
  1. Michel Boujenah et Hakim
  2. Sandrine Quétier et Christian
  3. Jarry et Fanny
  4. Fauve Hautot et Xavier
4 720 000 35,9% [37]
7
Un voyage en Thaïlande
  1. Josiane Balasko et Xavier
  2. Lorie et Christian
  3. Amir et Timothée
  4. Agustín Galiana et Romain
5 118 000 26,4% [38]
8
Restos du Cœur ? Invités: Bigflo et Oli, Chantal Ladesou, Jeff Panacloc, Héloïse Martin

Maîtres de midi: Christian, Xavier, Julien, Eloi

? ? ?
Moyenne
4 187 500
29,65 %

Émissions spéciales été[modifier | modifier le code]

# Titre Date Associations Prix Étoiles Gains Invités et leurs maîtres de midi (classement) Audiences PDM Réf.
1
Le Bal
des 12 Coups
Aucune (le gain est partagé entre un téléspectateur
et un membre du public tiré au sort)
Pas d'étoile 50 000 
  1. Élodie Gossuin et Alexandre
  2. Jean-Pierre Pernaut et Lucia
  3. Cyril Hanouna et Émilie
  4. Véronique Jannot et Jean
3 330 000 20,2 % [39]
2
Les 12 Coups
de Soleil
Les Toiles Enchantées 31 445 € de cadeaux
  1. Marine Lorphelin et Alexandre
  2. Pef et Latché
  3. Catherine Laborde et Xavier
  4. Christophe Beaugrand et Marie-Noël
3 517 000 23,2 % [40]
3
Association Maladies Foie Enfants (AMFE) 33 178 € de cadeaux
  1. Amanda Lear et Xavier
  2. Benjamin Castaldi et Alexandre
  3. Les Chevaliers du fiel et Vincent
  4. Malika Ménard et Hakim
3 918 000 24 % [41]
4
Rêves 30 227 € de cadeaux
  1. Grégoire et Alexandre
  2. Ariane Brodier et Sylvain
  3. Laëtitia Milot et Xavier
  4. Igor et Grichka Bogdanoff et Hakim
3 245 000 21,2 % [42]
5
Laurette Fugain 3 000 € par mois pendant 1 an
  1. Christophe Dechavanne et Bruno
  2. Caroline Vigneaux et Xavier
  3. Artus et Damien
  4. Christophe Beaugrand et Maxime
2 985 000 19,6 % [43]
6 Les 12 Coups :

Le Combat
des Maîtres

8 juillet 2017 CéKeDuBonheur Un voyage à l'Ile Maurice 40 000 
  1. Valérie Damidot et Christian
  2. Issa Doumbia et Xavier
  3. Slimane et Sylvain
  4. Pef et Timothée
3 738 000 24,1 % [44]
7 13 juillet 2018 Ligue contre le cancer 35 447  de cadeaux 50 000 
  1. Mickaël Youn, Jarry et Xavier
  2. Tal et Christian
  3. Florent Peyre et Véronique
  4. Anne Roumanoff et Vincent
3 269 000 24,1 % [45]
Moyenne
3 428 857
22,34 %

Émission spéciale rentrée[modifier | modifier le code]

# Titre Date Associations Prix Étoiles Gains Invités (classement) Audiences PDM Réf.
1 Les 12 Coups de la Rentrée 8 septembre 2018 Premiers de cordée 1 500 € par mois pendant 12 ans 50 000 €
  1. Claudia Tagbo et Stéphane Plaza
  2. Charlotte Namura et Issa Doumbia
  3. Iris Mittenaere et Guy Lecluyse
  4. Valérie Damidot et Gérémy Crédeville
2 467 000 15,9 % [46]

Musiques[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Les musiques originales du jeu sont composées par Jean-Michel Bernard. Le jeu utilise également des musiques célèbres.

Actuellement

  • Lors du premier duel, on entend L'homme à l'harmonica de la bande originale du film Il était une fois dans l'Ouest, d'Ennio Morricone.
  • Au second duel, on entend la mélodie du film Le Bon, la Brute et le Truand, là aussi composée par Ennio Morricone.
  • Lorsqu'un candidat devient maître de midi, on entend la mélodie du film Pirates des Caraïbes composée par Klaus Badelt.
  • Dès la seconde victoire, le maître de midi peut choisir sa propre musique.
  • Lors d'un coup de maître, on entend la chanson High de James Blunt.
  • Lors de 4 bonnes réponses, on entend la mélodie du film The Artist de Ludovic Bource.
  • Quand un maître de midi découvre l'étoile mystérieuse, on entend... (à compléter)
  • Si la dernière question porte sur de la musique, ces deux mélodies ne sont pas diffusées.
  • Quand un grand maître de midi est éliminé, on entend la mélodie du film Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban : A Window to the Past, Finale, composée par John Williams puis "My Name is Robert Neville" tirée de Je suis une légende.
  • Le candidat peut également être accompagné par sa musique lors de la descente des marches.
  • Sa musique est également diffusée le lendemain de défaite lors de la remise du chèque.

Anciennement

  • Jusqu'au 25 février 2015, quand un candidat devenait maître de midi, on entendait le thème principal des Aventuriers de l'arche perdue composé par John Williams.
  • Jusqu'en avril 2012, quand un candidat donnait 4 bonnes réponses sur 5, on entendait la mélodie de Je veux de Zaz.

Spécial

  • Quand Christian a battu le record de Bruno, on entendait We Are the Champions du groupe Queen.
  • Lors des primes estivales, des sons de grillons accompagnent le générique.
  • Lors des primes de Noël, des sons de cloches accompagnent le générique.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la 100e étoile mystérieuse[réf. souhaitée], l'émission change son logo et son habillage visuel.

Audiences[modifier | modifier le code]

Après une baisse sensible en , aux alentours de 2,3 millions de téléspectateurs, les audiences remontent au mois d'octobre, et se stabilisent au-dessus des 3 millions de téléspectateurs[47].

Depuis, le jeu gagne régulièrement de l'audience, avec un pic à 4,5 millions de téléspectateurs (32,5 % de part d'audience[48]) le , il est leader de sa tranche horaire.

Le , le jeu réalise une audience de 4.73 millions de téléspectateur avec 38.6 % de part d'audience, ainsi qu'un pic d'audience de 6.5 millions en fin d'émission. Le lendemain, le jeu bat le record historique de part d'audience avec 40.1% et 4.66 millions de personnes devant la télévision[réf. souhaitée].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Un jeu de société est disponible avec sa première version depuis le et est édité par Dujardin et TF1 Games ; sa seconde version avec un DVD d'inclus un best-of exclusif de 42 minutes sort en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il décida d'abandonner volontairement après avoir battu le record de participation d'Alexandre car il avait trouvé un emploi[réf. souhaitée].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Emmanuelle Litaud, « Reichmann lance un nouveau jeu fin juin : Les Douze Coups de midi », sur TV Magazine, .
  2. (fr) « Eulalie disparaît des 12 coups de midi », sur newstele.com, .
  3. (fr) Julien Mielcarek, « Jean-Luc Reichmann arrive avec ses "douze coups de midi" dès le 28 juin », sur Ozap.com, .
  4. « Nouveaux Masters pour les 12 coups de midi », sur jeuxteleactu.com
  5. (fr) « Le nouveau jeu animé par Jean-Luc Reichmann », sur Coulisses-TV,
  6. Christian Quesada, Le Maître de midi, Les Arènes, , 288 p. (lire en ligne).
  7. lefigaro.fr, « Christian Quesada, éliminé des 12 coups de midi: «Vous allez me revoir à la télé…» », TVMag,‎ (lire en ligne)
  8. « Les 12 coups de midi : Bruno éliminé après 80 participations" », sur hellocoton.fr,
  9. « Xavier des 12 coups de midi: "Oui, ma sortie était prévue !" », sur programme-tv.net,
  10. « Zapping : Alexandre éliminé des "12 coups de midi" après 75 participations. », sur ozap.com,
  11. « Fin du parcours de Sylvain dans les 12 coups de midi », sur tele-ludophile.com,
  12. « Les 12 coups de midi : Lucia quitte le jeu après 73 participations », sur tele.premiere.fr,
  13. « Les 12 coups de midi sur TF1 : Cyrille échoue après 71 participations », sur fan2tv.com,
  14. « Les 12 coups de midi : c’est fini pour Sébastien le facteur ! », sur toutelatele.com,
  15. « Les 12 Coups de midi : Vincent, éliminé, revient sur son parcours », sur programme.tv,
  16. Telestar.fr, « Romain éliminé des 12 coups de midi : projets, argent... sa 1ère interview après sa défaite », Telestar.fr,‎ (lire en ligne)
  17. « Les 12 coups de midi : Hakim repart avec 220.000 euros de gains. », sur leblogtvnews.com,
  18. « Christophe Venet empoche 193 273 € au Douze coups de midi, sur TF1. », sur leprogres.fr,
  19. « Le Narbonnais quitte le jeu de TF1 avec plus de 200 000 € de gains. », sur midilibre.fr,
  20. « Les 12 coups de midi : Marie-Noël détronée par Marie-Louise. », sur toutelatele.com,
  21. « Les 12 coups de midi : David repart avec 175.000 euros de gains. », sur leblogtvnews.com,
  22. « Les réactions de Pierre-Marie après son élimnation des 12 coups de midi. », sur lezappingdupaf.com,
  23. « 12 coups de midi : Fabrice éliminé, "Beaucoup de personnes se sont reconnues dans mon histoire" », tf1,‎ (lire en ligne)
  24. « Les 12 coups de midi : Élisabeth éliminée après 33 participations. », sur toutelatele.com,
  25. « Fabrice Del Dingo - 168 169 euros - Mercredi 4 janvier - Les 12 coups de midi », sur tf1.fr
  26. « Les 12 coups de Midi : Mathieu repart avec 142 817 euros de gains ! », sur newstele.com,
  27. « Les 12 coups de midi : Frédérique, la maitre de midi est détrônée par Cyril », sur tele.premiere.fr,
  28. « Olivier - 153 330 euros - Dimanche 25 mars 2012 - Les 12 coups de midi », sur tf1.fr
  29. « Les 12 coups de midi : Matthieu quitte l’aventure par la petite porte », sur toutelatele.com,
  30. « Après 31 participations, Fanny, maître de midi a été éliminée ! », sur tf1.fr,
  31. Sébastien Barké, « Hakim, grand maître 2016 des 12 coups de midi : "J'aimerais retenter Tout le monde veut prendre sa place" », sur programme-tv.net,
  32. Julien Mielcarek, « Audiences : Jean-Luc Reichman leader pour le réveillon de Noël », sur ozap.com,
  33. Julien Lalande, « Audiences : TF1 largement leader, "Amazing race" termine très bas, W9 en forme », sur ozap.com,
  34. Charles Decant, « Audiences : "Les 12 Coups de Noël" leader, France 2 et M6 résistent, les autres chaînes faibles », sur ozap.com,
  35. Charles Decant, « Audiences : "Les 12 coups de Noël" leader, France 3 devant France 2 », sur ozap.com,
  36. Charles Decant, « Audiences : "Les 12 coups de Noël" leader, le bêtisier de France 2 puissant, M6 faible », sur ozap.com,
  37. Pierre Dezeraud, « Audiences : "Les 12 coups de Noël" très large leader, "Les rois du bêtisier" en nette baisse », sur ozap.com,
  38. Florian Guadalupe, « Audiences : "Les 12 coups de Noël" large leader, un retour stable pour "Prodiges" », sur ozap.com,
  39. Julien Lalande, « Audiences : Reichmann et TF1 leaders, bons scores pour France 2 et France 5 », sur ozap.com,
  40. Charles Decant, « Audiences : "Les 12 coups de soleil" leader, "Fort Boyard" en hausse, flop pour NRJ12 », sur ozap.com,
  41. Kevin Boucher, « Audiences : "Les 12 coups de soleil" leader, "Fort Boyard" en forme, "XIII" perd 500.000 fidèles », sur ozap.com,
  42. Benoit Daragon, « Audiences : "Les 12 coups de soleil" leader, la fiction de France 3 devance "Fort Boyard" », sur ozap.com,
  43. Benjamin Meffre, « Audiences : France 2 devant TF1 avec "Fort Boyard", D17 en forme avec le foot féminin », sur ozap.com,
  44. Pierre Dezeraud, « Audiences : Jean-Luc Reichmann leader devant "Fort Boyard", retour discret pour "NCIS : Nouvelle-Orléans" », sur ozap.com,
  45. Florian Guadalupe, « Audiences : Jean-Luc Reichmann leader devant France 2, "Bull" en hausse sur M6 », sur ozap.com,
  46. Christophe Gazzano, « Audiences : France 3 large leader, "Les 12 coups de la rentrée" 2e, début timide pour "NCIS" sur M6 », sur ozap.com,
  47. « Audiences Reichmann, Lagaf, Koh Lanta, NCIS, Qui veut épouser... ? », sur leblogtvnews.com,
  48. « TF1 : "Mon beau-père, mes parents et moi leader ; record pour Les 12 coups de midi". », sur ozap.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]