Les Ménestriers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Ménestriers
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Musique médiévale
Années actives 1969-1980
Labels Disques du Cavalier
Le Chant du Monde

Les Ménestriers est un groupe français de musique médiévale formé en 1969[1] par Yves Audard[2], Jean-Pierre Batt, Daniel Dossmann, Bernard Pierrot et Julien Skowron[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est formé pour répondre à l'intérêt grandissant pour la musique médiévale dans le cadre de la vague Folk en cours à la fin des années 1960. Les deux artistes Yves Audard et Julien Skowron se sont rencontrés dans un ensemble d'amateurs, la Ménestrandie, et ont consolidé leur amitié lors de la fondation des Ménestriers en 1969[1].

Après des récitals à la Conciergerie et l'obtention en 1970 d'un grand prix décerné par l'Académie du disque français pour leur premier album[1],[5], Les Ménestriers ont confirmé leur succès en 1972, accomplissant la performance de remettre à la mode des chansons populaires des XVe et XVIe siècles, déployant – en accompagnement de leurs voix – une panoplie d'instruments tels que cromornes, cornets, guimbardes, cervelas[5]...

Les Ménestriers reprennent un large répertoire de chansons du Moyen Âge ou de la Renaissance, offrant une nouvelle popularité à ces créations des XVe et XVIe siècle[5].

Par la suite, les membres du groupe ont progressivement changé, le joueur de luth Bernard Pierrot restant le dernier membre fondateur encore présent sur Renaissance, leur dernier album publié en date.

Le groupe s'est apparemment séparé en 1980[4], aucun disque n'ayant été publié par la suite sous ce nom.

Les Ménestriers ont accompagné de nombreuses tournées des Jeunesses musicales de France et ont donné également de nombreux concerts en Europe et aux États-Unis[1],[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • #1 1969 Les Ménestriers (Disques du Cavalier BP2 001)[6] (également connu sous le nom de Saltarelle, son premier titre)
  • #2 1972 Il était une fillette... (Disques du Cavalier BP2 002)[4]
  • #3 1973? Domino (Disques du Cavalier BP2 003)
  • #4 1974? Has tu point vu... (Disques du Cavalier BP2 004)
  • #5 1975? Vive Henri IV (Disques du Cavalier BP2 005)
  • #6 1976 Chanson légère à entendre (Disques du Cavalier RCA FTL1 0133)
  • #7 1977 Le Bouvier (Disques du Cavalier RCA PL 37058)
  • #8 1978 Mandrin (Le Chant du Monde LDX-74673)
  • #9 1980 Renaissance (Le Chant du Monde LDX 74727)

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • #1 1972 Hélène Martin Chante Jean Giono (Disques du Cavalier LM960) (album de poésie et de chansons dans lequel Les Menestriers jouent quatre chansons)

Aucun de ces 33 tours n'a été réédité au format CD, ni les sept premiers disques édités par "Disques du Cavalier", ni les deux derniers édités par "Le Chant du Monde"[n 1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. S'il est vrai qu'aucun album des Ménestriers n'est disponible sur support CD, on peut trouver leurs vinyles dans la plupart des magasins de disques de seconde main.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]