Lendosphere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lendosphere
Création 16 octobre 2014
Fondateurs Laure Verhaeghe et Amaury Blais
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan Prêtez du sens à vos intérêts
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Amaury Blais
Activité Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion

Financement participatif pour la transition énergétique

SIREN 805 178 860
Site web lendosphere.com

Chiffre d'affaires Comptes non disponibles

Lendosphere est une plateforme française de financement participatif consacrée aux installations d'énergie renouvelable et appartenant à la société éponyme.

Activités[modifier | modifier le code]

Lendosphere est l'intermédiaire pour des prêts de particuliers à des entreprises construisant des unités de production d'énergie renouvelable[1]. Elle propose des taux entre 4 et 8 % et permet ainsi de mobiliser les citoyens autour de projets d'implantation parfois contestés[1],[2],[3]. Elle se rémunère par une commission de 4 % sur les sommes empruntées[2].

Les entreprises partenaires sont de grande taille comme EDF Renouvelables[2] ou plus petites comme Valorem[3] et InnoVent[4]. Lendosphere est la première plateforme à proposer une opération à taux bonifié pour les riverains du projet, en 2015 pour le parc éolien de Santerre[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lendosphere est fondée en 2014 par Laure Verhaeghe et Amaury Blais[2]. En 2016, suite aux modifications réglementaires du financement participatif en France, elle demande le statut de CIP en sus du statut d'intermédiaire en financement participatif[6]. Elle est agréée en 2017 à délivrer le label financement participatif pour la croissance verte[7]. En 2018, elle s'associe à Wiseed pour faciliter les démarches des porteurs de projets[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Frédéric Cazenave, « Le crowdfunding se met au vert », sur LeMonde.fr, (consulté le 14 septembre 2016).
  2. a b c et d Christine Lejoux, « Crowdfunding et développement durable, deux philosophies qui vont bien ensemble », sur latribune.fr, (consulté le 2 mai 2016).
  3. a et b Frank Niedercorn, « Valorem veut développer l'éolien grâce à l'argent citoyen », sur lesechos.fr, (consulté le 23 octobre 18).
  4. La Voix du Nord, « Villeneuve-d’Ascq: de la Haute Borne aux déserts de Namibie avec InnoVent », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 19 octobre 2018).
  5. Nathalie Croisé, « Eoliennes en Picardie: l'appel aux particuliers pour financer un projet », sur bfmbusiness.bfmtv.com, (consulté le 29 octobre 2018).
  6. Jean-Philippe Pié, « Lendosphere va solliciter un statut de CIP auprès de l’AMF », sur greenunivers.com, (consulté le 11 août 2016).
  7. Rachida Boughriet, « Douze plateformes habilitées à délivrer le label pour des projets de financement participatif », sur actu-environnement.com, (consulté le 23 novembre 2017).
  8. « Deux acteurs du financement participatif « vert » unissent leurs forces », sur lesechos.fr, (consulté le 20 novembre 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]