Leimert Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leimert Park
Lycée Dorsey.
Lycée Dorsey.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Los Angeles (comté de Los AngelesCalifornie)
Géographie
Coordonnées 34° 00′ 28″ nord, 118° 19′ 38″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Los Angeles

Voir sur la carte administrative de Los Angeles
City locator 14.svg
Leimert Park

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Leimert Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Leimert Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Leimert Park

Leimert Park est à la fois le nom d'un quartier et d'un parc de la ville de Los Angeles en Californie. II est connu pour ses maisons style espagnol et les rues bordees d'arbres.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il est situé entre la 43e rue, Crenshaw Boulevard, Vernon Avenue et Leimert Boulevard. Bastion de la communauté afro-américaine, Leimert Park est réputé pour ses nombreuses boîtes de jazz et ses salles de concert (World Stage, Babe's & Ricky's Inn, etc.). Les restaurants proposent des plats du Sud des États-Unis.

Le quartier a été dessiné par Frederick Olmsted dans les années 1920 et aligne des « maisons basses aux façades en stuc pastel de style espagnol »[1]. À l'origine, il était un quartier résidentiel blanc ; la communauté noire s'y installa à la suite de Ray Charles et Ella Fitzgerald dans les années 1940. Après les émeutes du quartier de Watts en 1965, des Afro-Américains ouvrent des boutiques d'art indépendantes sur les grandes avenues. Le cinéaste John Singleton surnomme le quartier le « Greenwich Village noir ».

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Gary Lee, « Le Black Power a de beaux restes », Courrier international, 28/09/2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Gary Lee, « Le Black Power a de beaux restes », dans The Washington Post, repris par Courrier international du 28/09/2006, [lire en ligne]