Lehadi Vinagnon Soglo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article présente des problèmes multiples.

Vous pouvez aider à améliorer cet article ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion.

Lehady Vinagnon Mitoun SOGLO est une personnalité politique de premier plan au Bénin, née le 18 décembre 1960 à Paris , il est l'actuel Maire de la ville de Cotonou.

Il est le fils aîné de l’ancien président de la République Nicéphore Soglo, dont il fut le 1er adjoint lors des deux mandats de ce dernier à la tete de la municipalité de Cotonou ( de 2003 à 2015). Candidat légitime et naturel de la Renaissance du Bénin (RB) à la présidentielle de 2006 il est arrivé en 4e position à l'issue du premier tour du scrutin; et se ralliera finalement au second tour avec Bruno Amoussou, et Antoine Idji Kolawolé (en) respectivement arrivé 3e et 5e pour appeler à voter pour le candidat Thomas Boni Yayi arrivé 1er lors du 1er tour avec un score de plus de 35 %. Apres plus d'une décennie d’expérience au niveau de la gouvernance locale, il sera brillamment élu Maire de Cotonou en 2015 pour un mandat de cinq ans à la suite des élections municipales, succédant ainsi à son père et déjouant les pronostics de nombre d'observateurs qui ne donnaient pas cher de sa peau. Legitiment attendu comme candidat de la RB aux présidentielles de 2016, il surprendra plus d'un en ne se portant pas candidat et en soutenant aux côtés des FCBE et du PRD de Me Adrien HOUNGBEDJI, le candidat Lionel ZINSOU.

Marié et père de trois enfants, son assurance, sa pondération, son éloquence, sa parfaite connaissance des dossiers, la pertinence de ses analyses politiques et sa bonne connaissance du gotha politique béninois, ne laissent aucun doute sur la personnalité et l’expérience de l’actuel édile de la ville de Cotonou.

Celui que les cotonois et nombre de béninois appellent affectueusement « Léhady » ou « LVS » est économiste de formation. Cet ancien du collège Père Aupiais est titulaire d’un Bachelor en sciences politiques obtenu en 1986 à l'Université de Québec et d’un Master en Sciences Economiques obtenu en 1988 à l'Université de Montréal. Il a également obtenu en 1989, un diplôme en Management à MC Gill University.

Revenu au Bénin aux lendemains de la Conférence Nationale de Février 1990, il a été Chargé de Mission à la Présidence de la République de 1993 à 1996. Cette expérience politique l’incite à s’intéresser à la gestion des affaires publiques ; il n’hésite donc pas à retourner sur les bancs pour renforcer ses compétences en intégrant la célèbre Kennedy School of Government de l’université d’Havard où il obtient en 1998, un diplôme de « Master in Public Policy ». Cela lui a permis d'entreprendre par la suite, une carrière de consultant en organisation. 

Militant de première heure du parti Renaissance du Bénin (RB) dont il est un membre fondateur, il sera à deux reprises membre du bureau politique de cette formation en tant que 2e Secrétaire Exécutif National Adjoint.

Elu Conseiller Municipal du 12e arrondissement de Cotonou en Mars 2003, il a été porté par ses pairs du Conseil Municipal au poste de 1er Adjoint au Maire ; il sera d’ailleurs reconduit à ce poste à la faveur du renouvellement du conseil municipal en 2008.

Dans la foulée de la présidentielle de 2006, Lehady Vinangnon SOGLO est élu aux législatives de 2007 député à l'Assemblée Nationale. Il choisit de renoncer à ce mandat législatif au profit de son mandat d’élu municipal et de 1er Adjoint au Maire de Cotonou afin d'être plus proche du vécu quotidien des populations. 

À la suite du congrès extraordinaire d’Abomey, il est officiellement porté à la tête de la renaissance du Bénin qu’il dirige depuis le 19 septembre 2010.

En 2011 il est Directeur National de Campagne de la coalition de l’opposition (coalition qu’il aura réussi à fédérer) réunie sous la bannière de « l’union fait la nation » lors des élections présidentielles de la même année. 

Réélu député lors des législatives de 2011, il choisit encore une fois de poursuivre sa mission à la Mairie de Cotonou marquant ainsi une préférence clairement exprimée pour les questions de développement local.

Aux législatives de 2015, Lehady Vinagnon SOGLO candidat dans la 16e circonscription électorale ne sera pas élu. Véritable coup de tonnerre dans le paysage politique béninois et au sein de la famille des renaissants.

Cet échec dans le bastion traditionnel de la 16e circonscription électorale, a conduit à toute sorte de supputations, d’aucuns n’hésitant pas à prédire la fin de son parcours politique et la disparition pure et simple de la RB. 

C’est mal connaitre l’homme, le fin politique qu’il est devenu et son sens du combat qui l’aide à ne reculer face à aucune épreuve fut elle des plus difficiles. On reconnaît à Léhady Vinagnon SOGLO un caractère déterminé et une force d’âme qui lui permettent d’aller toujours de l’avant (c’est peut être tiré de sa passion pour les arts martiaux qu’il a longuement pratiqué).

C’est sans la faveur des pronostics et face à une forte adversité que l’homme a pourtant pris la tête du combat pour la mairie de Cotonou en sollicitant la confiance des Cotonois lors des élections municipales du 28 juin 2015 avec un projet de ville baptisé « Pacte Cotonou 2020 ».

Résultat des courses, le « phenix » aura réussi là où peu de personnes l’attendaient, 21 conseillers pour la RB sur les 49 à l’arrivée. Un retournement de l’opinion , fruit d’une campagne mémorable indiquant clairement la préférence des cotonois pour LVS qui reste une référence avec qui il faudra compter pour l’avenir.

A Cotonou, une nouvelle page est ouverte depuis le 23Juillet dernier et elle promet d’être belle.