Lee Howard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Howard.
Ne doit pas être confondu avec Leigh Howard.
Lee Howard
Nom de naissance Leon Alexander Lee Howard
Naissance
Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Lee Howard, né en à Londres, en Angleterre, et mort en , est un journaliste et écrivain britannique, spécialisé dans le roman de guerre et le roman policier sous les pseudonymes de Leigh Howard et d’Alexander Krislov.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît et grandit à Londres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il sert dans la Royal Air Force, d’abord dans la Coastal Command, puis dans la Royal Air Force Film Production Unit (en). Il reçoit la Distinguished Flying Cross pendant son service.

Démobilisé, il travaille comme journaliste. En 1955, il devient rédacteur en chef pour le quotidien britannique The Daily Mirror, avant d'occuper le même poste, de 1959 à 1961, au Sunday Pictorial. Il revient ensuite au The Daily Mirror, où il y reste pendant dix années.

Dans le même temps, Howard écrit quatre romans : Crispin's Day, Johnny's Sister, Blind Date et No Man Sings, sous les pseudonymes de Leigh Howard et Alexander Krislov. En 1959, Joseph Losey réalise le film L'Enquête de l'inspecteur Morgan (Blind Date), d’après le roman Blind Date, avec Hardy Krüger, Stanley Baker et Micheline Presle dans les rôles principaux. En 1970, Maurice-Bernard Endrèbe traduit ce roman sous le titre Le Supplice de la question pour la collection P. J. qu’il dirige aux éditions Julliard.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans signés du pseudonyme Leigh Howard[modifier | modifier le code]

  • Crispin's Day (1952)
  • Johnny's Sister (1954)
  • Blind Date (1955)
    Publié en français sous le titre Le Supplice de la question, traduction de Maurice-Bernard Endrèbe, Paris, Julliard, coll. « P. J. », 1970

Roman signé Alexander Krislov[modifier | modifier le code]

  • No Man Sings (1956)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme auteur adapté[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]