Le Fabuleux Noël du château de Maintenon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Fabuleux Noël du château de Maintenon
Image illustrative de l’article Le Fabuleux Noël du château de Maintenon
Image illustrative de l’article Le Fabuleux Noël du château de Maintenon
Les Enfants du roi, l'une des treize scènes du spectacle

Ouverture 2015
Domaine Château de Maintenon
Pays Drapeau de la France France
Département Eure-et-Loir
Commune Maintenon
Type de parc Spectacle vivant
Nombre de visiteurs 85 000 (depuis 2015)
Site web http://www.noelmaintenon.fr
Coordonnées 48° 21′ 17″ nord, 1° 20′ 33″ est
Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir
(Voir situation sur carte : Eure-et-Loir)
Le Fabuleux Noël du château de Maintenon
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Le Fabuleux Noël du château de Maintenon

Le Fabuleux Noël du château de Maintenon est un spectacle retraçant depuis 2015 la vie de Madame de Maintenon, épouse secrète de Louis XIV et plus célèbre propriétaire du château de Maintenon. Créé par la société de production Polaris et animé par une communauté de 850 bénévoles, le spectacle se déroule lors de 4 week-ends en hiver au Château de Maintenon. Le Fabuleux Noël du château de Maintenon a accueilli 85 000 spectateurs[1] depuis sa création.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Fabuleux Noël du château de Maintenon a été initié en 2015 par le Conseil départemental d'Eure-et-Loir, gestionnaire du Château de Maintenon. Pour la première édition, le spectacle, joué par 400 Volontaires bénévoles[2], accueille 6.500 spectateurs lors d'un unique week-end de représentations[3]. Depuis la deuxième édition, le spectacle s'est étendu à quatre week-ends, est animé par 850 Volontaires bénévoles et accueille chaque année 20.000 spectateurs[4] entre novembre et décembre. Le spectacle s'est imposé comme un événement majeur[1],[5],[6] en Eure-et-Loir (en 2019, L'Echo Républicain indique que 15.000 places ont été vendues 48h00 après l'ouverture de la billetterie[7]).

Scénario[modifier | modifier le code]

Le parcours du spectacle retrace les grands épisodes de la vie de Madame de Maintenon. Si, depuis leur création en 2015, les scènes font l'objet de réécriture régulière d'année en année, le scénario original a été sensiblement renouvelé lors de la cinquième édition[8] (2019) :

  • "L'Ouverture des portes" (Grand portail d'entrée) : les spectateurs sont accueillis par les chefs de gare des Premières Classes, programme regroupant l'ensemble des jeunes de 13 à 18 ans participant au Fabuleux Noël.
  • "L'Esprit des lieux" (Chatelet renaissance) : aux portes du Château de Maintenon, le personnage de l'Esprit conte au public les origines médiévales du lieu et les prépare au voyage dans le temps qu'il s'apprête à faire le temps du spectacle.
  • "Le Porche" (Porche) : 1635 - 1652 / évocation de la jeunesse désargentée de Françoise d'Aubigné, future marquise de Maintenon, et parallèle avec le conte de Cendrillon évoqué par Charles Perrault
  • "Le Salon de Scarron" (Antichambre du Maréchal de Noailles) : 1652 - 1669 / premier mariage de Françoise d'Aubigné avec le poète burlesque Paul Scarron et évolution dans les cercles intellectuels parisiens auprès de Ninon de Lenclos, de Bonne d'Heudicourt et du Maréchal d'Albret. A la mort de Scarron en 1660, la jeune veuve s'attache à garder une réputation sans tâche qui lui vaut la confiance de tous.
  • "Les Enfants du roi" (Salle à manger) : 1669 - 1673 / Introduite par ses amies auprès de Madame de Montespan, la veuve Scarron devient la gouvernante des enfants illégitimes que la favorite vient d'avoir avec le roi. Elle les élève dans le plus grand secret à Vaugirard, où le roi vient souvent rendre visite à ses enfants et se lie d'amitié avec leur gouvernante.
  • "Le Salon de Jeux" (Chambre du roi) : 1673 - 1683 / Admise à la Cour en 1673, la veuve Scarron y subit humblement les brimades de Madame de Montespan. La scène évoque l'ascension triomphale de Françoise d'Aubigné, à qui le roi donne publiquement le titre de Madame de Maintenon. La faveur déclinante de Madame de Montespan disparaît tout à fait lorsque son nom est mêlé à l'Affaire des Poisons.
  • "Le Cabinet des empoisonneuses" (Salons aux papiers peints chinois) : évocation de l'Affaire des Poisons, où le public assiste à l'arrestation de La Bosse et de La Voisin
  • "Le Mariage au clair de lune" (Passage des boiseries) : 1683 / A la mort inattendue de la reine Marie-Thérèse d'Autriche, le roi est pressé de se remarier par ses conseillers. Plutôt qu'un mariage d'Etat, il choisit d'épouser en secret Madame de Maintenon dans la nuit du 9 au 10 octobre 1683.
  • "Les Demoiselles de Saint-Cyr" (Grand Salon) : 1686 / Madame de Maintenon va consacrer la fin de sa vie à l'établissement d'une école pour jeunes filles nobles désargentées. La scène témoigne des débuts flamboyant de l'institut, à l'apogée qu'ont constituée les représentations d'Esther devant la Cour, alourdies d'un parfum de scandale.
  • "La Mort du Roi" (Salle de billard) : 1715 - 1719 / En 1715, le roi se meurt, rongé par la gangrène. Il fait venir auprès de lui le futur Louis XV et Madame de Maintenon, qui quitte ensuite Versailles pour se réfugier à Saint-Cyr où elle mourra en 1719.
  • "Le Noël de la famille de Noailles" (Bibliothèque) : XIXe siècle / Restée sans enfant, Madame de Maintenon offre le Château de Maintenon à sa nièce, Françoise Amable d'Aubigné, épouse du Maréchal de Noailles. Dans cette scène, les descendants de la famille de Noailles évoquent ces illustres ancêtres autour d'un portrait représentant la visite du tsar Pierre le Grand à Madame de Maintenon.
  • "La Galerie des Portraits" (Grande Galerie) : les portraits de la Grande Galerie s'éveillent de leurs tableaux au rythme des chœurs de Noël ou du Corps de Ballet.
  • "Les Grands Visiteurs" : le billet Grand Visiteur permet aux spectateurs de se détendre au cours du spectacle dans un salon 1900 en dégustant une boisson et une friandise servies par le personnel de la duchesse de Noailles qui leur présente ses invités

De 2015 à 2018, le circuit du spectacle comprenait également une scène témoignant de la rencontre entre Winston Churchill et l'Amiral Darlan qui avait installé le QG de l'Amirauté française à Maintenon entre 1939 et 1940[9]. Celle-ci a été supprimée en 2019 pour permettre l'ajout de la scène des "Demoiselles de Saint-Cyr" à l'occasion des célébrations organisées dans le cadre du Tricentenaire de la mort de Madame de Maintenon[10].


Fonctionnement du spectacle[modifier | modifier le code]

Création du spectacle[modifier | modifier le code]

Le spectacle (scénario, mise en scène, décors...) est conçu et mis en œuvre par les équipes de la SAS Polaris, présidées par Charles Mollet (également auteur et metteur en scène du spectacle[11]) et dirigées par Julie Gelugne (directrice générale).

Volontaires[modifier | modifier le code]

Le terme « Volontaires » désigne les 850 bénévoles qui participent au spectacle du Fabuleux Noël du Château de Maintenon. Durant les 3 mois précédents les représentations, les Volontaires peuvent suivre des ateliers de formation en théâtre, régie, costume, décors et accessoires, cavalerie, chant, ballet... leur permettant de participer activement à la création du spectacle.

Depuis 2017, Le Fabuleux Noël du Château de Maintenon accueille au sein de son programme "Première Classe" l'ensemble des jeunes de 13 à 18 ans participant au spectacle. Outre des ateliers de théâtre hebdomadaires, centrés sur la prise de parole en public, le programme propose aux jeunes une ouverture culturelle ainsi qu'un accompagnement dans leur orientation professionnelle[12]. Désormais étendu aux autres spectacles produits par Polaris, le programme comptait en 2019 150 participants.

Le monument[modifier | modifier le code]

Le Château de Maintenon appartient à la Fondation Mansart et est géré par le Conseil départemental d'Eure-et-Loir, qui a fait appel à la SAS Polaris pour la création du spectacle. A l'issue du succès de la première édition, Albéric de Montgolfier, alors président du Conseil départemental d'Eure-et-Loir, affirmait :

"C’est avec ce genre d’initiatives que nous continuerons à faire vivre notre patrimoine."[13]

Le Fabuleux Noël du Château de Maintenon est également l'occasion pour les spectateurs de découvrir des salles du château habituellement fermées au public[14].

Visite de François Hollande dans les coulisses du spectacle (2017).

Personnalités liées au spectacle[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, Stéphane Bern et Eve Ruggieri prêtent leurs voix au spectacle[15].

Stéphane Bern assure la narration de la scène du "Salon de Jeux".

Ève Ruggieri prête sa voix à Madame de Maintenon dans la scène du "Porche" et du "Salon de Scarron"

Projets inspirés par spectacle[modifier | modifier le code]

Le succès du Fabuleux Noël du Château de Maintenon a permis à la société de production Polaris de développer d'autres spectacles sur le même modèle, notamment dans différents sites gérés par le Centre des monuments nationaux :

  • La Grande Epopée au Château de Châteaudun, depuis 2017, porté par 380 Volontaires et retraçant l'épopée de Jehan de Dunois aux côtés de Jeanne d'Arc pour 7.000 spectateurs annuels. Lors de sa création, Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux applaudit le projet de valorisation sociale du patrimoine que permettent de ces spectacles :

"Notre préoccupation première est [celle de la] démocratisation de l'accès à la culture. Cet énorme engouement (...) pour participer à ce spectacle, c'est formidable parce que ça montre qu'il y a un lien véritable entre le monument et la population."[16]

" Avec ces spectacles immersifs, on recrée ce lien, on permet une réappropriation de ce lieu patrimonial [par] les habitants du territoire. Ils sont acteurs de la vie et du développement de ce lieu."[21]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Par Laurent MauronLe 18 janvier 2020 à 12h58 et Modifié Le 18 Janvier 2020 À 17h30, « Rambouillet : le casting bat son plein pour la fiction historique », sur leparisien.fr, (consulté le 4 mai 2020)
  2. « « Le fabuleux Noël du Château » : réservez vos places dès maintenant », sur Eurelien.fr : Conseil départemental d'Eure-et-Loir (consulté le 4 mai 2020)
  3. Centre France, « Les bénévoles du Fabuleux Noël honorés », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le 4 mai 2020)
  4. Centre France, « Événement - Quel bilan pour le Fabuleux Noël du château de Maintenon ? », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le 4 mai 2020)
  5. Centre France, « Spectacle - En raison de la crise sanitaire, les castings du Fabuleux Noël de Maintenon ont lieu en ligne », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le 15 mai 2020)
  6. « Sud-Yvelines : 1 000 places à nouveau en vente pour le Fabuleux Noël de Maintenon », sur actu.fr (consulté le 4 mai 2020)
  7. Centre France, « Événement - Quel bilan pour le Fabuleux Noël du château de Maintenon ? », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le 29 avril 2020)
  8. carolinemarquet, « Deux châteaux : deux fééries de Noël 2019 ! », sur www.francenetinfos.com, (consulté le 4 mai 2020)
  9. « Le château durant la Seconde Guerre mondiale », sur C'Chartres Tourisme, (consulté le 27 avril 2020)
  10. « MAINTENON – Le Fabuleux Noël : ouverture de la billetterie le 1er octobre », sur Radio Intensité, (consulté le 4 mai 2020)
  11. Claire Bommelaer, «Nos spectacles redonnent vie aux lieux patrimoniaux», sur Le Figaro.fr, (consulté le 4 mai 2020)
  12. « A l'école du Fabuleux Noël », Magazine Eurelien #38,‎ , p. 18-23 (lire en ligne)
  13. « Fabuleux Noël du Château de Maintenon : une aventure extraordinaire », sur Eurelien.fr : Conseil départemental d'Eure-et-Loir (consulté le 29 avril 2020)
  14. « Le château de Maintenon en Eure-et-Loir », sur Europe 1 (consulté le 2 mai 2020)
  15. « LE SPECTACLE 2020 », sur Le Fabuleux Noël (consulté le 27 avril 2020)
  16. Philippe Bélaval, « La Grande Epopée - juin 2017 - Château de Châteaudun »,
  17. Centre France, « Sortie - Une partie de campagne au château de Maintenon », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le 4 mai 2020)
  18. Par Julie OlagnolLe 10 janvier 2018 à 17h31 et Modifié Le 10 Janvier 2018 À 18h12, « Champs-sur-Marne : un « Grand réveillon » se prépare pour 2018 », sur leparisien.fr, (consulté le 4 mai 2020)
  19. Par Laurent MansartLe 27 avril 2020 à 16h04 et Modifié Le 27 Avril 2020 À 17h57, « Le grand spectacle participatif de Rambouillet reporté à 2021 », sur leparisien.fr, (consulté le 27 avril 2020)
  20. « [Photos] Yvelines. Nous étions au casting géant pour une création au château de Rambouillet », sur actu.fr (consulté le 27 avril 2020)
  21. « 7/8 Le Journal. Edition du mardi 12 novembre 2019 », sur TV78 - la chaîne des Yvelines, (consulté le 29 avril 2020)