Lazare Wogue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lazare Wogue
Fonction
Grand-rabbin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Jules Wogue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Lazare Wogue dit le grand rabbin Éléazar, né le à Fontainebleau et mort le en son domicile dans le 9e arrondissement de Paris[1], est une figure importante du judaïsme français du XIXe siècle. Fin pédagogue, il enseigna l'hébreu à l'École rabbinique de Paris (Séminaire israélite de France), où il eut pour élèves, entre autres, le philologue Mayer Lambert et le futur grand-rabbin de France Zadoc Kahn. Ce dernier en parlant du rabbin Wogue disait avec affection « Mon cher Maître »[2].

Lazare Wogue est l'auteur de nombreux ouvrages[3] dont une traduction du Pentateuque publiée de 1860 à 1869. Il traduisit sous le titre La Bible, le Talmud et l'Évangile[4], le Kôl Kôré du rabbin Elie Soloweyczyk (en). Il assura aussi la rédaction en chef de L'Univers israélite entre 1879 et 1895, poste auquel lui succéda le futur grand-rabbin de France, Israël Lévi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :