Lactitol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lactitol
Lactitol
Identification
Nom UICPA 4-O-α-D-Galactopyranosyl-D-glucitol
Synonymes

Lactite
Lactositol
Lactobiosite
Lacty

No CAS 585-86-4
No EINECS 209-566-5
Code ATC A06AD12
PubChem 91476
No E E966
Apparence Poudre cristalline de saveur sucrée[1]
Propriétés chimiques
Formule brute C12H24O11  [Isomères]
Masse molaire[2] 344,3124 ± 0,0146 g/mol
C 41,86 %, H 7,03 %, O 51,11 %,
Propriétés physiques
fusion 146 °C
Solubilité Très soluble dans l’eau[1].
Composés apparentés
Isomère(s) Isomalt, Maltitol
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le lactitol est un polyol très peu fréquemment utilisé comme édulcorant artificiel (E966[3]) et comme laxatif.

Propriété[modifier | modifier le code]

Son pouvoir sucrant est 0,3-0,4 fois celui du sucre à poids égal[4]. N'existant pas à l'état naturel, il ne peut être obtenu qu'à partir du lactose ("sucre de lait"). Il possède une saveur douce sans arrière-goût et s'utilise dans diverses matières alimentaires telles que les chewing-gums.

Métabolisme[modifier | modifier le code]

En cas de consommation quotidienne dépassant environ 15 à 20 grammes, le lactitol a un effet laxatif. Il s'agit d'un laxatif osmotique : il retient l'eau dans l'intestin, ce qui entraîne un amolissement progressif et une augmentation du volume du contenu intestinal. De plus, il stimule le péristaltisme.

Le lactitol n'a pas une dose journalière admissible (DJA) chiffrée ("non spécifiée"[5]) depuis 1983, car le JECFA a jugé que ce polyol ne présente pas de danger pour la santé dans un aliment dans les proportions requises.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Alimentaire[modifier | modifier le code]

Le lactitol est autorisé dans l'alimentation humaine comme édulcorant dans une large gamme de produit : desserts et produits similaires, confiseries, sauces, moutarde, produits de la boulangerie et compléments alimentaires. La dose maximale d'emploi n'est pas fixée (quantum satis)[3].

Spécialités[modifier | modifier le code]

Le lactitol est disponible sous diverses dénominations commerciales, mais cependant un médecin comme un pharmacien quel que soit leur pays ainsi que la langue qu'ils parlent, reconnaîtront parfaitement cette substance sous sa dénomination commune internationale, à savoir le lactitol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Parlement européen et Conseil de l'europe, « Directive 95/31/CE établissant des critères de pureté spécifiques pour les édulcorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires modifiée par les directives 98/66/CE et 2000/51/CE. », Journal officiel de l'Union européenne,‎ (résumé, lire en ligne)
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b Parlement européen et Conseil de l'europe, « Directive 94/35/CE concernant les édulcorants destinés à être employés dans les denrées alimentaires. », Journal Officiel, no L 237,‎ 1994 (lire en ligne) [PDF]
  4. (en) Tsuneyuki Oku & Sadako Nakamura, « Digestion, absorption, fermentation, and metabolism of functional sugar substitutes and their available energy. », Pure Appl. Chem., vol. 74, no 7,‎ 2002, p. 1253–1261 (lire en ligne) [PDF].
  5. (en) JECFA, « Monograph Lactitol - INS N° 966 », Food additive Monograph, sur http://www.fao.org, FAO, 2006 (consulté le 16 octobre 2008), p. 1-4 [PDF].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]