Lac de Villeneuve-de-la-Raho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lac de Villeneuve de la Raho)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac de la Raho
Vue du lac au printemps avec les Pyrénées (massif des Albères) en fond
Vue du lac au printemps avec les Pyrénées (massif des Albères) en fond
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Pyrénées-Orientales
Géographie
Coordonnées 42° 38′ nord, 2° 55′ est[1]
Altitude 20 m

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Lac de la Raho
Le lac en hiver
Amandiers en fleurs sur le bord du lac en février

Le lac de la Raho, encore appelé lac de Villeneuve-de-la-Raho, est une retenue d'eau située à Villeneuve-de-la-Raho dans les Pyrénées-Orientales.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le lac de Villeneuve-de-la-Raho est situé à environ 6 km au sud de Perpignan, et à cheval sur 5 communes.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le lac trouve son origine dans une dépression, obstruée à l'est par une digue en terre. Le lac est situé à une altitude de 20 mètres.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le lac, d'une capacité de 18 millions de m3, est alimenté par un canal qui permet de dériver une partie des eaux excédentaires du canal de Perpignan (de novembre à mars). Quant aux apports naturels en eau, ils sont négligeables étant donné la faible pluviométrie et l'évaporation importante due aux températures hivernales élevées, aux étés chauds et secs et au vent sec et violent[2].

Fermé côté nord, ouest et sud, le lac communique avec la plaine par l'intermédiaire d'un chenal côté est. Ce dernier se raccorde à l'Agouille de la Mer via un souterrain.

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

Depuis Perpignan, prendre au sud de la ville, la route du Perthus, puis la D91 et enfin la D39 en direction de Villeneuve-de-la-Raho jusqu’au mas Richemont.

Historique[modifier | modifier le code]

L'ancien lac de 150 hectares est considéré comme inutile au début du XIXe siècle et finalement asséché en 1854. L'espace ainsi récupéré est alors redistribué aux agriculteurs pour exploitation. Réaménagée par le Conseil général, la surface est de nouveau mise en eau en 1977[3].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Activités touristiques

La première fonction du lac est l'irrigation agricole. Cependant, depuis l'été 2000, le site a été aménagé pour permettre les activités sportives et de loisirs, avec une plage et une base nautique. Une pinède a également été plantée aux alentours. La base nautique permet de pratiquer la planche à voile, l'aviron et la voile). La pêche est autorisée toute l'année sur le grand plan d'eau[4],[2].

Réserve écologique

La pêche et les activités touristiques sont interdites dans une zone de 14 hectares située au sud-ouest du lac principal et constituant un espace protégé pour la faune et la flore. Le lac constitue notamment une étape pour certains oiseaux migrateurs[2].

Protection contre les incendies

Le lac de la Raho est utilisé comme réserve d'eau pour alimenter les Canadairs et hélicoptères contre les incendies de forêt[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Google Maps
  2. a, b, c et d http://www.cg66.fr/environnement/barrages/villeneuve/index.html
  3. Fabricio Cárdenas, 66 petites histoires du Pays Catalan, Perpignan, Ultima Necat, coll. « Les vieux papiers », , 141 p. (ISBN 978-2-36771-006-8, notice BnF no FRBNF43886275)
  4. http://www.cg66.fr/environnement/eau/lacs/index.html