Lac Nipisso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac Nipisso
Image illustrative de l’article Lac Nipisso
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
MRC Sept-Rivières
TNO Rivière-Nipissis
Géographie
Coordonnées 50° 51′ 24″ nord, 65° 49′ 27″ ouest
Type Naturel
Superficie 40 km2
Longueur 25 km
Largeur 4 km
Altitude 348 m
Hydrographie
Alimentation Rivière Nipisso
Émissaire(s) Rivière Nipisso
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Nipisso
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Nipisso
Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord
(Voir situation sur carte : Côte-Nord)
Lac Nipisso

Le lac Nipisso est un lac sauvage situé dans le territoire non organisé de Rivière-Nipissis, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Sept-Rivières, dans la région administrative de la Côte-Nord, dans la province de Québec, au Canada.

Emplacement[modifier | modifier le code]

Ce lac se situe à environ 75 km au nord-est de Sept-Îles. Ce territoire fait partie de la région touristique de Duplessis (Côte-Nord)[1].

Le lac mesure 25 km de long et 4 km de largeur maximale. Il couvre une superficie de 40 km2[1].

Le lac s'avère un élargissement de la rivière Nipisso, qui se jette dans son extrémité nord à partir du lac Premio-Réal et du lac de Mouches au nord-est, et continue à partir de son extrémité sud en direction sud-est jusqu'à la rivière Nipissis, dont il est un affluent[2]. La rivière Nipisso draine une superficie de 4 196 km2.[3]

Le Chemin de fer de la Côte-Nord et du Labrador est à 10 km à l'ouest, et une ligne de transport d'électricité principale de la centrale de Churchill Falls court environ 8 km à l'ouest.

Il n'y a pas d'accès routier au lac, qui ne peut être atteint qu'en hydravion ou en hélicoptère[4].

Environnement[modifier | modifier le code]

La région se trouve dans la zone climatique boréale[5] Sous Classification des régions écologiques du Québec, le lac est dans la sous-région écologique 6j-S: Hautes collines des lacs Nipissis et Magpie, dans le sous-domaine bioclimatique 6 Est: Épinette à mousse de l'Est[6]. La température annuelle moyenne dans la région est de −3 C°. Le mois le plus chaud est juillet, lorsque la température moyenne est de 13 C°, et le plus froid est janvier, avec −20 C°[7].

Topographie[modifier | modifier le code]

Bassin du fleuve Nipisso

La région se trouve près de la frontière sud du Bouclier canadien, et est un plateau vallonné à accidenté, avec des montagnes atteignant 2 100 ft[8]. Les Nipissis et Nipisso traversent les vallées profondes de ces hautes terres[9]. Le lac Nipisso se trouve dans ce qui était autrefois une vallée plus profonde parallèle à la vallée Nipissis-Wacouno.[10] La vallée était remplie de glaciers de rochers et de galets dans une matrice de limon et de sable[10]. Par la suite, ces gisements ont été retravaillés par la rivière actuelle[11].

Dans le sud de la région du lac Nipisso, il y a des signes d'érosion glaciaire intense, mais il y a peu de dépôts glaciaires. Au nord de 50° 50', il y a de plus grandes quantités de débris glaciaires, avec de grandes quantités de sable et de gravier dans les vallées, et de nombreuses plaines de sable. Juste à l'est de l'extrémité nord du lac Nipisso, il y a trois crêtes de sable et de gravier en forme de croissant d'environ 1 000 ft de long, 40 ft de large et 20 ft en hauteur. Celles-ci sont perpendiculaires à la direction du mouvement Inlandsis laurentidien, et peuvent être moraines de récession[12].

Géologie[modifier | modifier le code]

Le lac Nipisso et le lac Manitou à l'est définissent la zone géologique Manitou-Nipisso, qui fait partie de la ceinture polycyclique de la province de Grenville[13]. Le substratum rocheux du lac se trouve dans le complexe de Manitou Gneiss et est principalement composé de quartz - feldspath gneiss et hornblende - biotite gneiss[14].Une étude de 1997 d'une propriété minérale à environ 2/3 de la hauteur de la rive est a révélé la plupart des unités d'unités présentes dans le complexe géologique Nipisso-Manitou, y compris felsic gneisses, abondantes gabbro et intrusifs mineurs granitoïdes. La propriété avait des ultramafiques digues minéralisées associées à une conduite felsique brèche ted[15].

Lacs tributaires[modifier | modifier le code]

Les lacs qui se déversent dans le lac Nipisso comprennent:

Lac Coordonnées Carte
Lac Zara 51° 06′ 53″ N, 65° 42′ 47″ O EINQG
Lac Premio-Réal 51° 05′ 43″ N, 65° 41′ 35″ O EHTBK
Lac des Mouches 51° 03′ 58″ N, 65° 38′ 29″ O EHILG
Lac Dimph 51° 02′ 10″ N, 65° 41′ 01″ O EGDSK
Lac Vatchichilet 51° 00′ 41″ N, 65° 43′ 28″ O EIKMD
Lac Albany 50° 58′ 00″ N, 65° 45′ 08″ O EFHEQ
Lac Firth 50° 56′ 16″ N, 65° 52′ 36″ O EGJAJ

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom est Montagnais à l'origine[16]. Les anciennes désignations toponymiques du lac sont Lac Moisi, Lac Moisic et Lac Moisie[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Nipisso (lac) », sur Mémoire du Québec (consulté le 14 septembre 2019)
  2. « MRC de Sept-Rivières », Gouvernement du Québec, (consulté le 12 septembre 2019)
  3. Gouvernement du Québec 2003, p. 2.
  4. Banas 1999, p. 3.
  5. Peel, Finlayson et McMahon 2007.
  6. Saucier et al. 2011.
  7. « Indice de l'ensemble de données d'observation de la Terre de la NASA », NASA (consulté le 30 janvier 2016)
  8. Hogan 1953, p. 4.
  9. Hogan 1953, p. 4–5.
  10. a et b Hogan 1953, p. 5.
  11. Hogan 1953, p. 6.
  12. Hogan 1953, p. 7.
  13. Nabil, Clark et Barnes 2004, p. 161.
  14. Banas 1999, p. 4.
  15. Banas 1999, p. 2.
  16. « Lac Nipisso », Ressources naturelles Canada (consulté le 14 septembre 2019)
  17. « Lac Nipisso », Commission de toponymie du Québec (consulté le 14 septembre 19)

Sources[modifier | modifier le code]