La Ville ainsi soit-il

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Ville ainsi soit-il

Album de Pierre Bachelet
Sortie 1995
Enregistré aux studios Papa Bravo et Méga
Label AVREP (RCA - BMG France)

Albums de Pierre Bachelet

La Ville ainsi soit-il est le 10e album studio de Pierre Bachelet, sorti en 1995 chez AVREP (RCA - BMG France).

Il s'agit d'un album-concept sur le thème de la ville. Pierre Bachelet signe, comme habituellement, toutes les musiques mais confie, pour la première fois, les textes à l'écrivain Yann Queffélec. La pochette est illustrée par une peinture de Philippe Druillet, extraite du livre Paris de fous.

C'est l'album le plus intellectuel de toute sa carrière, et il est salué par la critique musicale, et même littéraire, dés sa sortie. Certains critiques y voyaient son meilleur album, son disque le plus abouti, et surtout, le plus sincère, et singulier .

Alors que Pierre Bachelet avait l'habitude de réaliser ses albums, c'est Bernard Saint-Paul qui a réalisé l'album. C'est lui qui souhaitait travailler avec Queffélec. Dans une interview au magazine Platine[1], le chanteur explique que les premiers textes étaient très longs et sans refrain, ni couplet.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreParolesMusique Durée
1. IntroPierre Bachelet 1:20
2. La Ville ainsi soit-ilYann QueffélecPierre Bachelet 5:10
3. Y a des filles comme çaYann QueffélecPierre Bachelet 6:50
4. Reconnais que tu parsYann QueffélecPierre Bachelet 5:17
5. Cool man coolYann QueffélecPierre Bachelet 6:29
6. Sans abriYann QueffélecPierre Bachelet 6:17
7. Le Jour se lève ici, là-basYann QueffélecPierre Bachelet 5:34
8. RetrouvaillesYann QueffélecPierre Bachelet 7:20
9. C'est pas vrai, c'est pas moiYann QueffélecPierre Bachelet 5:45
10. Fatalité (en duo avec Robert Charlebois)Yann QueffélecPierre Bachelet 7:15
11. Blues de l'an 2000Yann QueffélecPierre Bachelet 6:52

Singles extraits de l'album[modifier | modifier le code]

  • La Ville ainsi soit-il (promo)
  • Reconnais que tu pars / Cool man cool

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pasqualini, Jean-Pierre. Pierre Bachelet : À l'ombre de Brel. In : Platine, n° 106, décembre 2003