La Souriante Madame Beudet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Souriante Madame Beudet
Réalisation Germaine Dulac
Scénario Denys Amiel
Germaine Dulac
André Obey
Acteurs principaux
Sociétés de production Colisée Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 54 minutes
Sortie 1922

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Souriante Madame Beudet est un film muet français réalisé par Germaine Dulac, sorti en 1922.

Il est souvent présenté comme le premier véritable film féministe[1], c'est une critique de la vie conjugale petite-bourgeoise.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'héroïne Madame Beudet (Germaine Dermoz), rêve joyeusement sur une autre vie. Sa richesse de la vie extravagante de Mme Beudet jusqu'à l'ennui dont elle partage avec son mari, M. Beudet (Alexandre Arquillière), va lui faire ramener un sourire sur son visage. Rompue par l'apparition de son homme dans ses propres rêves, elle n'a l'attention que de le tuer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maureen Turim le souligne dans l'ouvrage collectif Women and Experimental Filmmaking paru en 2005. Marie-Jo Bonnet le précise également dans Les Relations amoureuses entre les femmes du XVIe au XXe siècle (éditions Odile Jacob, 1995)

Liens externes[modifier | modifier le code]