La Joie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Joie
Auteur Georges Bernanos
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur éditions Plon
Date de parution 1929
Nombre de pages 249

La Joie est un roman de Georges Bernanos publié en 1929 aux éditions Plon et ayant reçu la même année le prix Femina.

Résumé[modifier | modifier le code]

M. de Clergerie, sa mère (qui joue la comédie de la folie) et sa fille, Chantal, ont provisoirement quitté Paris pour un séjour à Laigneville. Ils profitent de l'agréable été normand. Au cours d'une discussion avec son père, la jeune Chantal laisse percevoir sa nature mystique, sa pureté et sa simplicité, mais elle ne se sent pas prête pour prendre le voile. Son père souhaite pourtant qu'elle s'établisse: il est surtout soucieux de sa carrière de savant et du fauteuil qu'il brigue à l'Académie. Une scène avec sa grand-mère qui a perdu la raison montre les aptitudes étranges et comme surnaturelles de Chantal de Clergerie: elle semble capable de communiquer avec les âmes[1]...

Autour de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Cette œuvre est la suite de L'Imposture, roman du même auteur paru en 1927.

Récompense[modifier | modifier le code]

Prix Femina en 1929.

Éditions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Groupe Ebooks libres et gratuits, « Ebooks libres et gratuits », sur www.ebooksgratuits.com (consulté le 12 octobre 2018)