Journal d'un curé de campagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Journal d'un curé de campagne
Auteur Georges Bernanos
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur éditions Plon
Date de parution 1936
Nombre de pages 254

Journal d'un curé de campagne est un roman de Georges Bernanos publié en 1936 aux éditions Plon et ayant reçu la même année le Grand prix du roman de l'Académie française. En 1950, ce roman fut inclus dans la liste du Grand prix des Meilleurs romans du demi-siècle.

Le livre a été adapté au cinéma en 1951 par Robert Bresson pour le film du même nom Journal d'un curé de campagne.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman décrit l’existence discrète d’un jeune prêtre catholique dans la petite paroisse artésienne d'Ambricourt dans le nord de la France. Il est marqué par ses douleurs à l’estomac et son désespoir devant le manque de foi dans la population du village. Il se sait faible, inférieur, et se pense parfois touché par la folie, mais croit vivement que la grâce de Dieu passe par son sacerdoce : « Tout est grâce ! ».

Le journal est divisé en trois parties :

  • Dans la première, le jeune prêtre décrit son arrivée dans sa paroisse du nord de la France et ses premières expériences avec la population pauvre.
  • Dans la seconde, il s’agit de la vie quotidienne dans la paroisse. Le curé décrit ses rencontres avec différentes personnes et les résultats de son travail. Il échoue à remplir son devoir, et c'est seulement pendant une crise dans le château du village qu'il réussit à convaincre la comtesse de l’existence de Dieu. Cette conversation avec la comtesse est le point culminant du roman. Elle se trouve dans une situation fatale et elle meurt un jour plus tard.
  • La dernière partie traite du séjour et de la mort du curé à Lille après un examen médical.

Éditions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouveau dictionnaire des œuvres, Laffont-Bompiani, 1994