Passion (film, 1919)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Du Barry)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Passion.
Passion
Description de l'image Pola Negri Passion Motion Picture Classic 1920.png.
Titre original Madame du Barry
Réalisation Ernst Lubitsch
Scénario Norbert Falk
Hanns Kräly
Acteurs principaux
Sociétés de production Projektions-AG "Union"
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Drame historique
Durée 113 minutes (h 53)
Sortie 1919

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Madame DuBarry (1919) - 1.jpg

Passion (Madame du Barry) est un film muet allemand réalisé par Ernst Lubitsch, sorti en 1919. Pola Negri y tient le rôle de l'héroïne.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Histoire d'amour entre deux personnages, histoire d'une femme du peuple qui réussit grâce à ses liaisons avec des hommes de pouvoirs à s'élever dans la société révolutionnaire française. Madame du Barry arrive notamment à intégrer la cour du roi de France et à devenir la favorite de celui-ci. L'amour déçu, présent dans tout le film, est le moteur de l'action révolutionnaire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Cerisuelo, « Naissance de la comédie (à l'époque de la Révolution française) : La Dubarry, Ernest Lubitsch », Vertigo, no 4 « Les écrans de la Révolution »,‎ , p. 25-29.
  • André Combes, « Il était deux fois la Révolution : Madame Dubarry (E. Lubitsch) et Danton (D. Buchowetzki) », Germanica, no 6 « La Révolution française dans l'imaginaire allemand »,‎ , p. 103-133 (lire en ligne).
  • Marc Lavastrou, « La réception de Madame du Barry d'Ernst Lubitsch par la presse cinématographique française du début des années 1920 », Trajectoires, no 1 « Trajectoires »,‎ (lire en ligne).
  • (en) Richard W. McCormick, « Sex, History, and Upward Mobility : Ernst Lubitsch's Madame Dubarry/Passion, 1919 », German Studies Review, Baltimore, Johns Hopkins University Press, vol. 33, no 3,‎ , p. 603-617 (JSTOR 20787995).

Liens externes[modifier | modifier le code]