Le Lieutenant souriant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Lieutenant souriant
Titre original The Smiling Lieutenant
Réalisation Ernst Lubitsch
Scénario Ernest Vajda
Samson Raphaelson
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film musical
Durée 93 min
Sortie 1931

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Lieutenant souriant (The Smiling Lieutenant) est un film américain réalisé par Ernst Lubitsch, sorti en 1931.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Vienne, un séduisant lieutenant, Niki, file le parfait amour avec Franzi, une violoniste qui dirige un orchestre de musique populaire. Un jour Niki, au garde à vous pour le passage de la famille royale du petit royaume de Flausenthurm, adresse un clin d’œil à sa maîtresse, dans la foule. La princesse Anna de Flausenthurm, qui passe juste à cet instant dans un carrosse, s'offense de ce clin d’œil qu'elle croit lui être adressé.

Le roi convoque Niki pour un procès dont Niki se tire très bien en flirtant avec la princesse, à qui il est désormais chargé de servir de guide dans Vienne. La princesse prend les choses beaucoup plus sérieusement que lui : les fiançailles sont décidées sans qu'il ait pu donner son avis et il se retrouve marié avec Anna à Flauserthum contre sa volonté.

Niki s'esquive avant la nuit de noces et, errant dans les rues, retrouve Franzi qui l'a suivi avec son orchestre afin d'assister au mariage. Au bout de quelque temps, la princesse découvre leur relation et fait venir sa rivale au palais. Après de rapides explications, les deux femmes se réconcilient et Franzi apprend à Anna comment être plus séduisante pour un homme tel que Niki. Celui-ci, apprenant le départ de Franzi, revient tristement au palais : il y découvre son épouse transformée et une vie heureuse s'annonce entez eux.

Citation[modifier | modifier le code]

« Le meilleur de ce film, il faut le souligner, est le jeu de Miriam Hopkins, la jeune actrice qui interprète le rôle de la princesse. Elle se montre extrêmement spirituelle, vivante, naturelle. Elle chante bien. Elle fait le plus grand tort à Maurice Chevalier. »

— Philippe Soupault, revue L'Europe nouvelle, n° 710, 19 septembre 1931

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]