La Belle Province

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Belle Province (homonymie).
Périphrase « la belle province » sur une plaque d'immatriculation de la province de Québec de 1972.

La Belle Province est une périphrase utilisée pour désigner le Québec en tant que province du Canada

Utilisation sur les plaques d'immatriculation[modifier | modifier le code]

Cette devise a été apposée sur les plaques d'immatriculation de la province de 1963 jusqu'en 1977. Depuis 1978, c'est plutôt la devise officielle du Québec qui y apparaît : Je me souviens. Ce changement a été proposé avec vigueur par le ministre Denis Vaugeois, alors ministre des Affaires culturelles, qui assimilait le mot « province » à la notion de colonie : « En nous affichant ainsi, nous admettions être en tutelle : étions-nous donc si fiers d'être une province? Autour de moi [au conseil des ministres], certains murmuraient : “Mais on est la belle province!” Beau prix de consolation[1]! » Avec l'appui de Gérald Godin et de Lucien Lessard, ministre des Transports, Vaugeois a réussi à convaincre le caucus, ralliant notamment Lise Payette, responsable du dossier de l'assurance automobile. À titre anecdotique, Vaugeois indique que sa première idée était de proposer Memini, qui signifie « Je me souviens » en latin : « J'ai bien pensé proposer Memini, mais je me serais fait tuer. J'ai proposé tout simplement “Je me souviens”[2]. » On attribue communément ce changement à Lise Payette, ce qui incite Denis Vaugeois à préciser : « Dans ses mémoires, elle dira d'ailleurs que c'est elle qui a remplacé la plaque “La Belle Province” pour “Je me souviens”, mais en vérité, ce n'était pas à elle de réagir au mot province. C'est Lucien qui s'en est chargé en tant que ministre des Transports[2]. »

Usage[modifier | modifier le code]

Cette périphrase est utilisée plus fréquemment en dehors du Québec (ailleurs au Canada, médias de langue anglaise, France) qu'au Québec lui-même, où elle est souvent perçue comme un cliché.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Vaugeois, Entretiens avec Stéphane Savard, Boréal, Montréal, 2019, p. 200.
  2. a et b Denis Vaugeois, Entretiens avec Stéphane Savard, Boréal, Montréal, 2019, p. 201.

Articles connexes[modifier | modifier le code]