L'Amour violé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Amour violé est un film français de Yannick Bellon réalisé en 1977 et sorti en 1978.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une femme, infirmière à Grenoble, est violée par quatre hommes un soir. Poussée par une amie, elle porte plainte pour que l'affaire soit jugée devant une cour d'assises.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Film interdit aux moins de 13 ans à sa sortie, puis autorisé à tous publics. Il est néanmoins diffusé le 13 mars 2013 sur France 2 avec un macaron « déconseillé aux moins de 16 ans » (peut-être par erreur, car le site Internet de rediffusion de France Télévision, Pluzz.fr, l'indique « déconseillé aux moins de 10 ans »).
La chanson Jamais plus toujours (titre d'un autre film de Yannick Bellon) est écrite par Yannick Bellon et Aram Sedefian, chantée par Aram Sedefian et Sapho, et enregistrée et éditée par Saravah (Pierre Barouh).

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Tournage principalement à Grenoble entrecoupé vers la fin du film par de courtes scènes à Paris.

Distribution[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

« Yannick Bellon entend choquer, éveiller sans ménagement les consciences somnolentes, provoquer l’opinion et, l’alarme une fois donnée, parcourir méthodiquement les pièces d’un dossier qu’elle veut examiner à fond. L’Amour violé sera un film utile, propre à susciter immédiatement le débat, une arme pour la lutte en faveur de l’indépendance féminine et contre les valeurs sexistes de la société ou nous vivons. »[2]

« D’un côté, il y a la beauté calme des paysages. De l’autre, la violence stupide des hommes. Entre les deux, le silence de Nicole et son regard. Elle ne lutte pas pour se venger. »[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Disque vinyl, 45 tours, éditions Saravah SHB 479, 1977.
  2. Michel Perez, in : Le Matin.
  3. Claude-Marie Trémois, in : Télérama.

Liens externes[modifier | modifier le code]