Kurt Schneider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schneider.
Kurt Schneider
Portrait de Kurt Schneider
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à CrailsheimVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
à HeidelbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité AllemagneVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université Eberhard Karl de TübingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Médecin militaire (d), psychologue, psychiatre et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de Heidelberg et université de CologneVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Médaille Kraepelin d'or (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Kurt Schneider, né le à Crailsheim, mort le à Heidelberg, est un psychiatre allemand.

En 1950, il a publié un livre, Psychopathologie clinique, qui a eu une grande influence au niveau des définitions de la schizophrénie. Après Eugene Bleuler, il en revient aux idées de Emil Kraepelin, qui se voulaient plus descriptives et moins centrées sur les processus de la maladie. Il a été l'élève de Karl Jaspers. Il décrit alors des « symptômes de premier rang » qui sont notamment ce qui permet de distinguer le vécu du schizophrène de celui de l'homme « normal ». Ce qu'il explique devrait permettre d'effectuer un diagnostic différentiel d'autres maladies.

La liste suivante a été établie :

  • Audition de voix ou pensées exprimées à voix haute ;
  • Voix qui argumentent entre elles ;
  • Voix qui commentent le comportement ou les pensées ;
  • Perceptions délirantes ;
  • Expériences d'influences corporelles ;
  • Expériences d'influences des pensées ;
  • Impulsions provenant d'influences extérieures ;
  • Volonté contrôlée par des forces extérieures ;
  • Pensées volées par des forces extérieures ou d'autres personnes ;
  • Interférences de pensées par d'autres pensées ;
  • Publication de pensées.

Cette vision de la schizophrénie est celle qui a inspiré les grandes et discutées classifications (DSM et CIM. Schneider a été influencé par la psychanalyse.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kurt Schneider, Les personnalités psychopathiques, PUF, coll. Bibliothèque de psychiatrie, 1955, ASIN B0000DTVVW
  • Kurt Schneider, Klinische Psychopathologie, Thieme Georg Verlag, 1992, (ISBN 3133982133)
  • Landmark, Manual for the Assessment of Schizophrenia, 1982