Kumba (Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les villes du Cameroun
Cet article est une ébauche concernant les villes du Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kumba.
Kumba
Lac Barombi Mbo près de Kumba
Lac Barombi Mbo près de Kumba
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Sud-Ouest
Département Meme
Démographie
Population 125 600 hab. (est. 2001)
Géographie
Coordonnées 4° 38′ Nord 9° 27′ Est / 4.63, 9.45
Altitude Min. 210 m – Max. 250 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Kumba

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Kumba

Kumba est une ville du Cameroun située dans la région du Sud-Ouest et chef-lieu du département de la Meme. Elle a été érigée en Communauté urbaine de Kumba en 2008[1].

Structure administrative de la commune[modifier | modifier le code]

La Communauté urbaine comprend aussi les villages suivants :

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est un centre de commerce pour le cacao et d'huile de palme. Il y existe également une industrie agroalimentaire (huile) et une industrie du bois. Des plantations d'hévéa se rencontrent également à l'entrée de la ville.

Kumba a longtemps été connue pour son marché par lequel transitent les marchandises en provenance du Nigeria voisin.

Religion[modifier | modifier le code]

La ville est le siège du diocèse de Kumba, érigé en 2016[5].

Personnalités nées à Kumba[modifier | modifier le code]

Kumba est la ville de naissance de l'international de rugby à XV Serge Betsen et de l'haltérophile Vencelas Dabaya.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2008/025 du 17 janvier 2008 portant création de la communauté urbaine de Kumba, in Cameroon Tribune, no 9018 du vendredi 18 janvier 2008, p. 5
  2. Source : Mapanet [1]
  3. Source : Mapanet [2]
  4. Source : Mapanet [3]
  5. (it) « RINUNCE E NOMINE, 15.03.2016 [B0191] : Erezione della diocesi di Kumba (Camerun) e nomina del primo Vescovo », Bulletin quotidien, Bureau de presse du Saint-Siège

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Arthur Baiden, Zone study report for Kumba : central sub-division 1991/92, Pan African Institute for Development, West Africa, Buea, 1992?, 100 p.
  • Jacques Champaud, Villes et campagnes du Cameroun de l'Ouest, Office de la recherche scientifique et technique outre-mer, Bondy, 1983, 508 p. (ISBN 2-7099-0667-8) (texte remanié d'une thèse de Lettres)
  • Anne Lebel (et Emmanuelle Pontié), « Kumba », in Le Cameroun aujourd'hui, Éditions du Jaguar, Paris, 2011, p. 162 (ISBN 978-2-86950-464-6)
  • (en) Fobang Geraldine Njwie Nee Mforsah, Presbyterian church in Cameroon : Presbyterian Theological Seminary, Kumba : silence for women? : a study of 1 TIM. 2:8 - 15 and its relevance to the African woman, Presbyterian Theological Seminary, 2006
  • (en) Armin Zimmermann, Voices from Kumba: Theological Reflections for Cameroon, Africa, and the World, Presbyterian Theological Seminary, Kumba, 2002, 167 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Kumba Ier, sur le site Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)
  • (en) Kumba IIe, sur le site CVUC
  • (en) Kumba IIIe, sur le site CVUC