Kumari Kandam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carte du Kumari Kandam

Le Kumari Kandam ou encore Kumai Nadu ou Kumai Kandom est un continent légendaire qui serait englouti au sud du cap Comorin, à l'extrémité de l'Inde. Le Kumari Kandam a souvent été comparé et assimilé à la Lémurie.

Légende[modifier | modifier le code]

D'après la tradition tamoule, les Tamil seraient originaires du Kumari Kandam. Des épopées telles que celles de Silappatikaram et de Manimekhalai décrivent la cité engloutie de Puhar. Il y avait deux principales rivières sur le Kumari Kandam, le Pagliyaru et la rivière Kumari, ainsi que des montagnes. L'action du premier poème tamoul de la tradition sangam, Idaï Sangam, est censée se dérouler sur le continent lémurien. Ce continent administré en 7 ou 49 (7x7) régions, fut victime du kadatkol, un déluge comme l’océan dévorant la terre, ce que des scientifiques, comme le Dr A. Velupillaï, assimilaient à un tsunami. Le Tamil Nadu de l'Inde, le Sri Lanka, l'Australie et Madagascar seraient les parties émergées de ce continent disparu.

Éléments en faveur de la légende[modifier | modifier le code]

Éléments en défaveur de la légende[modifier | modifier le code]

  • Les fonds marins scannés précisément lors du crash du MH370, révèlent au mieux une chaîne sous-marine entre le sud-ouest de l'Inde et Madagascar.
  • Les grands mouvements terrestres tels que la subduction qui aurait pu changer de façon importante notre vision actuelle des reliefs, sont trop anciens pour que le territoire légendaire ait eu à l'époque une population qui aurait migré à la suite d'une montée des eaux.
  • Chaque continent a une légende telle celle-ci; Mu, l’Atlantide pour répondre à la question "qu'y a-t-il après l'horizon" [assertion speculative] .
  • Les éléments trouvés dans l'eau à 800m de l'Inde sont un phénomène récurrent sur les côtes, mais lié aux périodes plus ou moins froides du globe et ne s’étendent pas au-delà de quelques kilomètres au-delà du rivage actuel.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]