Komatsuna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Komatsuna.

Le komatsuna ou moutarde épinard est un légume-feuille cultivé commercialement en Corée, au Japon et à Taiwan [1]. Il appartient à la famille des Brassicaceae (ex Crucifères), espèce Brassica rapa subsp. nipposinica var. perviridis[2], couramment nommé Brassica perviridis [3],[4]

Les feuilles sont récoltées jeunes, généralement mangées crues ou cuites, les tiges et les fleurs sont également consommées [5].

Sa culture est facile, la plante supporte une large plage la température (5 à 30°) et son développement est rapide. En plein champs, la récolte des feuilles se fait entre 20 et 30 jours après le semis les jours longs, 110 jours en hiver. En climat tempéré le semis est possible du début du printemps à mi-automne [6]. On le cultive également à l'intérieur [7].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Komatsuna (コマツナ) : Komatsu proviendrait de la ville de Komatsugawa (ja), à l'est de Tokyo, où sa culture s'est développée [8], na ou saï, "ce qui accompagne le riz ou le saké" [9]. Ce mot, apparu en anglais dès le XIXe siècle, n'est employé que tardivement en français (2013 [10])

Perviridis: du latin per viridis : très vert [11], nom donné par L. H. Bailey en 1930 dans Gentes Herbarum 2 : 243 [12]. Antérieurement elle était classée dans les B. campestris L. synonyme de l'actuelle B. rapa subsp. oleifera (la navette) sous le nom de B. campestris var. Komatsuna Matsum. et Nakai [13]

Moutarde épinard est un nom communément utilisé dans les langues occidentales (en. : spinach mustard, es. mostaza espinaca, Komatsuna est admis en portugais avec mostarda espinafre)[2]. Il apparait également tardivement en français : Michel Chauvet [1] en fait une description en 1985 ("Ce légume répandu aux États-Unis serait originaire du Japon") [14]

Histoire et domestication[modifier | modifier le code]

La plante dérive d'un type cultivé primitif originaire d'Europe ou d'Asie centrale ayant migré[15], la différenciation et la domestication de la moutarde épinard s'est faite en Chine du sud [16] comme légume à feuilles cultivé.

Le komatsuna est un légume-feuille de croissance rapide qui se prête bien à la production en serre urbaine [17] en culture hors sol [18], d'où son intérêt en agriculture urbaine.

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

La plante est résistante en climat tempéré, au sud du Japon elle est cultivée de mars à novembre en plein champs, d'avril à septembre au nord du pays. Le cycle végétatif avant récolte est court : en été une vingtaine de jours, 2 mois pendant les jours courts. Elle est peu attaquée, mis à part les escargots et limaces, et peut se cultiver sans traitements phytosanitaires, en revanche elle apprécie une fertilisation azotée[19]. La plantation est dense : une plante tous les 5cm, et 15 cm entre les rangs[20].

Les feuilles sont utilisées cuites comme la feuille d'épinard, les recettes sont très nombreuses, le site japonais cookpad donne 28000 recettes contenant ce légume[21].

Notes et références

  1. (en) Encyclopedia of Food and Health, Academic Press, (ISBN 9780123849533, lire en ligne)
  2. a et b (en) Stanley J. Kays, Cultivated Vegetables of the World: A Multilingual Onomasticon, Springer Science & Business Media, (ISBN 9789086867202, lire en ligne)
  3. « Règlement (UE) n °752/2014 de la Commission du 24 juin 2014 remplaçant l’annexe I du règlement (CE) n °396/2005 du Parlement européen et du Conseil Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE »
  4. « Plants Profile for Brassica perviridis (tender green) », sur plants.usda.gov (consulté le 1er octobre 2016)
  5. (en) Jan Sadowski et Chittaranjan Kole, Genetics, Genomics and Breeding of Vegetable Brassicas, CRC Press, (ISBN 9781439866047, lire en ligne)
  6. « 山田式家庭菜園教室 野菜栽培のポイント教えます | タキイの野菜 【タキイ種苗】 », sur www.takii.co.jp (consulté le 1er octobre 2016)
  7. « Grow Mizuna and Other Greens in a Container, Window Box, or Garden - Brooklyn Botanic Garden », sur www.bbg.org (consulté le 1er octobre 2016)
  8. (en) John Ashburne et Yoshi Abe, Japan, Lonely Planet, (ISBN 9781740590105, lire en ligne)
  9. 菜(サイ、な)
  10. Caroline Foley, Tous au jardin, Hachette Pratique, (ISBN 9782012313538, lire en ligne)
  11. Grand dictionnaire de la langue latine, Firmin-Didot, (lire en ligne)
  12. Société botanique de France, Centre national de la recherche scientifique, Bulletin de la Société botanique de France, vol 78, La Société, , p. 220
  13. (la) Nakai Takenoshin, Ordines, familiae, tribi, genera, sectiones, species, varietates, formae et combinationes novae a Prof. Nakai-Takenosin adhuc ut novis edita. Appendix. Quaestiones characterium naturalium plantarum vel Extractus ex praelectionibus pro aluminis botanicis Universitatis Imperialis Tokyoensis per annos 1926–1941, Alexander Doweld, (lire en ligne)
  14. Michel Chauvet, Les noms des crucifères alimentaires à travers les langues européennes, Thése, , p. 94
  15. (en) Shohei Takuno, Taihachi Kawahara et Ohmi Ohnishi, « Phylogenetic relationships among cultivated types of Brassica rapa L. em. Metzg. as revealed by AFLP analysis », Genetic Resources and Crop Evolution, vol. 54,‎ , p. 279–285 (ISSN 0925-9864 et 1573-5109, DOI 10.1007/s10722-005-4260-7, lire en ligne, consulté le 1er octobre 2016)
  16. (en) C. Gomez-Campo, Biology of Brassica Coenospecies, Elsevier, (ISBN 9780080528021, lire en ligne)
  17. (en) Toyoki Kozai, Genhua Niu et Michiko Takagaki, Plant Factory: An Indoor Vertical Farming System for Efficient Quality Food Production, Academic Press, (ISBN 9780128018484, lire en ligne)
  18. (en) Abul Kalam Azad, Katsumi Ishikawa, Juan Carlos Diaz-Perez et Touria El-Jaoual Eaton, « Growth and development of komatsuna (Brassica rapaL. Nothovar) in NFT (nutrient film technique) system, as influenced by natural mineral », Agricultural Sciences, vol. 2013,‎ (DOI 10.4236/as.2013.47A001, lire en ligne, consulté le 1er octobre 2016)
  19. 加藤 一幾, 植田 稔宏 et 松本 英一, « コマツナのハウス周年栽培における窒素施肥量と可食部硝酸イオン濃度の低減を目的とした窒素診断施肥 », 園芸学研究, vol. 12, no 1,‎ , p. 43–49 (DOI 10.2503/hrj.12.43, lire en ligne, consulté le 20 février 2017)
  20. (ja) « 【楽天市場】小松菜 タキイ交配・・・極楽天・・・<タキイの小松菜です。 種のことならお任せグリーンデポ>:GREEN DEPOT », sur 楽天市場 (consulté le 20 février 2017)
  21. « みんなの推薦 小松菜 レシピ 812品 [クックパッド] 簡単おいしいみんなのレシピが260万品 », sur cookpad.com (consulté le 20 février 2017)